Histoire

Griffith Edwards Centre

En 1971, une clinique a été mise en place par l’« Office pour le Traitement de l’Alcoolisme et des autres Toxicomanies » (OPTAT) afin d’offrir des services à la communauté anglophone du Grand Montréal. La clinique était située à Pointe‑St‑Charles  et le personnel était un omnipraticien, une infirmière, un travailleur social et une secrétaire. 

En 1973, la clinique a été rapatriée à l’Hôpital général de Montréal sous la direction du service de psychiatrie. En 1973, le Dr Travis Dancey a été le premier psychiatre en chef de l’unité sur l’alcoolisme. De 1974 à 1979, le Dr Graeme Low a pris la relève.  

En 1971, le Dr Juan Carlos Negrete, MD, FRCPC, est devenu directeur de L’Unité de toxicomanie. En 1992, le budget de l’Unité a augmenté et l’Unité a déménagé au 1 604, avenue des Pins. Elle a été nommée la Griffiths Edwards House (en hommage au  Professeur Griffith Edwards du National Addiction Center du Maudsley Hospital à Londres, Angleterre). Depuis sa création, l’Unité a mis l’accent sur l’offre de soins complets en matière de toxicomanie et de troubles concomitants de santé mentale. 

En 1996, le Dr Negrete a démissionné comme directeur lorsqu’on lui a demandé de démarrer un programme semblable à Toronto. À ce moment, la direction a été subdivisée en une structure de direction multiple comprenant un directeur médical, un directeur des services cliniques et un directeur de la recherche. Dr Negrete est demeuré en poste à titre de praticien et de conseiller pédagogique. 

En 2007, l’Unité est déménagée à son emplacement actuel, au 1 547 avenue des Pins Ouest, et est connue sous le nom Unité d’alcoologie et de toxicomanie, Centre Griffith Edwards, du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), et relève de l’administration du Service de psychiatrie.  

L’Unité d’alcoologie et de toxicomanie, au fil des ans, a progressé et est reconnue comme chef de file pour ce qui est du traitement de la toxicomanie et des troubles psychiatriques concomitants.