Qualité, sécurité des patients et performance

Faits saillants pour 2010-2011

Agrément Canada a reconnu cinq pratiques exemplaires au CUSM :

  • Programme de navigation en neurochirurgie
  • Équipe de trachéostomie
  • Processus de triage clinique à l’Institut thoracique de Montréal
  • Service de soins intensifs ambulatoires et services d’investigation cliniques (SIC)
  • Réduction des matières résiduelles

Agrément

En 2010, le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a participé au programme d’agrément Qmentum et a reçu la visite d’Agrément Canada. Le CUSM a satisfait 2 172 des 2 357 critères applicables et a été reconnu comme un établissement respectant 92,2 % des normes d’agrément.

 

Faits saillants du rapport d’Agrément Canada :

Forces du CUSM

  • Organisation centrée sur le patient
  • Personnel du CUSM
  • Importance accordée à un milieu de travail sain
  • Grande importance accordée aux soins interdisciplinaires
  • Nombreux exemples d’excellence en matière de soins cliniques
  • Solide culture de questionnement et d’innovation
  • Exemples de technologie de pointe
  • Accent mis sur la formation
  • Programme de recrutement et de maintien du personnel
  • Élimination écologique des matières résiduelles
 

Défis du CUSM

  • Développement du futur CUSM (c’est-à-dire la transition du vieux CUSM vers le nouveau CUSM, l’engagement 
des intervenants et le déploiement
de pratiques exemplaires sur l’ensemble des campus)
  • Accessibilité aux soins et aux services
  • Processus de communication
dans une grande organisation
  • Problèmes d’espace


Comité Qualité et Gestion des risques du CUSM

En 2010-2011, les membres du Comité Qualité et Gestion des risques ont tenu 10 réunions. 

Le Comité compte 25 membres, dont :

  • Membres du conseil d’administration du CUSM
  • Représentants de la collectivité
  • Représentants des patients
  • Un représentant de chacun des trois conseils (Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens, Conseil des infirmières et infirmiers et Conseil multidisciplinaire)
  • Membres de la haute direction du CUSM

Le Comité s’est penché sur divers volets des activités du CUSM ayant trait à la qualité et à la gestion des risques, dont les suivants :

  • Revue des événements sentinelles
  • Analyse des rapports des incidents et accidents
  • Revue des activités relatives à la prévention et au contrôle des infections
  • Initiatives relatives à la qualité et à la sécurité des patients et leurs résultats présentés par chacune des missions et par chacun des départements
  • Préparation en vue de l’agrément et suivi des recommandations

En 2010, le CUSM a remplacé sa base de données sur les incidents/accidents (registre local) par un logiciel compatible avec le Registre national des incidents et accidents. 

Le CUSM a également entrepris une démarche liée au développement d’un microsite Web sur la sécurité et la qualité des soins offerts aux patients (www.cusm.ca/securite-des-patients); l’objectif de cette démarche était de favoriser la culture de la sécurité et de la qualité des soins offerts aux patients, de même que l’amélioration continue grâce à l’imputabilité et à la transparence. Ce microsite a pour but de répondre aux besoins des patients en matière d’information, en créant une interface conviviale tout en mettant l’accent sur la simplicité de la navigation.

 

Culture de la sécurité et de la qualité des soins au CUSM

Au CUSM, la culture de la sécurité et de la qualité des soins évolue; elle favorise des valeurs comme l’apprentissage, la créativité et l’innovation, la valorisation du patient, l’autonomisation du personnel et des médecins, ainsi que la collaboration, le travail d’équipe et l’imputabilité.

En 2010-2011, bon nombre d’activités et de projets ont été lancés, dans le but d’accroître l’acquisition et le transfert de connaissances, afin d’apprendre et de poursuivre la promotion d’une culture de la sécurité et de la qualité des soins au CUSM. Voici quelques exemples :

  • Leçons tirées/éducation
    • Le CUSM a investi dans la formation de plus de 820 étudiants, professionnels de la médecine, des soins infirmiers et des professionnels de la santé connexes de l’Université McGill et du Collège Dawson, en offrant un cours d’introduction aux principes relatifs à la sécurité des patients.
    • Plus de 1 185 professionnels des soins de santé du CUSM et d’autres institutions ont participé à des activités de formation sur la sécurité des patients, offertes par le CUSM.

  • Mesures créatives prises pour faire la promotion de la sécurité des patients
    • ROP logoEn vue de la préparation à l’agrément de 2010, le CUSM a organisé diverses activités destinées à clarifier les liens existants entre l’agrément et la contribution des membres du personnel, et assurer le maintien des normes de sécurité des patients dans le cadre des activités courantes. Le CUSM a également conçu son propre logo et a développé sa propre approche pour éduquer le personnel, en adaptant un jeu-questionnaire connu (Jeopardy) consacré aux pratiques organisationnelles requises (POR). Le projet de jeu-questionnaire Jeopardy consacré aux POR a été présenté au symposium canadien sur la sécurité des soins de santé 2010.


  • Formation novatrice sur la manière de divulguer un événement indésirable
    • En 2010-2011, le CUSM a entrepris sa troisième année de participation au programme AMPROOB (Approche multidisciplinaire en prévention des risques obstétricaux). Il s’agit d’un programme complet de trois ans, visant la sécurité des patientes, le perfectionnement professionnel et l’amélioration de la performance des professionnels de la santé et des administrateurs des unités obstétricales hospitalières. Les thèmes abordés au cours des trois ans sont: apprendre ensemble, travailler ensemble et changer la culture. Au cours des deux premières années, l’accent est mis sur des compétences cliniques et comporte une introduction au travail au sein d’une équipe interdisciplinaire.
    • Pour sa troisième année de participation au programme AMPROOB, le CUSM a choisi d’animer tous les ateliers au Centre de simulation McGill. Il a alors fait vivre aux participants une simulation d’événement indésirable (en utilisant un mannequin dit haute-fidélité et un comédien jouant le rôle de la personne accompagnant la mère). Les participants ont pu passer en revue l’analyse des causes souches et le processus de divulgation, puis simuler une conversation de divulgation réelle avec les comédiens qui jouaient le rôle de la mère et de la personne accompagnant cette dernière. Tous les médecins et 90 % du personnel infirmier ont participé à cette simulation.


  • Valorisation de la collaboration, du travail d’équipe et de l’imputabilité
    • Implantation d’un système de liste de contrôle d’une chirurgie sécuritaire sur tous les campus
    • Installation de cabinets automatisés décentralisés de distribution de médicaments dans les salles d’urgence et dans les secteurs éloignés de la pharmacie
    • Mise au point d’un système d’établissement du bilan comparatif des médicaments en développement dans des unités pilotes
    • Engagement de tous les campus du CUSM dans un programme de sécurité et de qualité des soins offerts aux patients visant à réduire le nombre de cas d’infection lié aux cathéters intravasculaires centraux (CIC) qui peuvent se répandre dans la circulation sanguine. Inspiré des documents produits dans le cadre de la campagne Soins de santé plus sécuritaires maintenant!, qui est une campagne visant l’amélioration de la sécurité des soins offerts aux patients au Canada par l’apprentissage, le partage et la mise en œuvre de stratégies qui ont permis de réduire les événements indésirables évitables.)