Foire Aux Questions

Le nouveau CUSM

Qu’est-ce que le nouveau CUSM ?

Plusieurs de nos installations ont été construites il y a plus d’un siècle et ne répondent plus aux besoins d’un hôpital moderne. Le nouveau CUSM est le fruit d’un Projet de redéploiement qui donnera naissance à des installations à la fine pointe où les soins prodigués dans la compassion, l’excellence de l’enseignement et la recherche médicale d’avant-garde feront partie intégrante de chacune de nos missions et de nos services. Dans les installations du nouveau CUSM – le site Glen, l’Hôpital général de Montréal et l’Hôpital de Lachine – tous les patients bénéficieront d’une chambre individuelle dotée d’une salle de bain privée conçue pour favoriser le processus de guérison et améliorer l’expérience des patients et de leurs familles. Le nouveau CUSM changera littéralement les soins de santé pour les générations futures.

Pourquoi le CUSM regroupe-t-il ses activités sur trois campus?

Les activités du CUSM sont actuellement réparties sur six sites, et ses installations ne sont plus en accord avec la médecine et la science moderne. En 2003, le gouvernement du Québec a demandé au CUSM de conserver un hôpital dans le centre-ville de Montréal. Le CUSM a choisi l’Hôpital général de Montréal (HGM) étant donné qu’il est le plus récent de tous les centres de soins pour adultes du CUSM, et qu’il est l’unique centre de traumatologie pour adultes au centre-ville. En 2008, le CUSM a incorporé l’Hôpital de Lachine à son organisation en vue de le conserver en tant qu’hôpital communautaire. Ainsi, en regroupant les activités du CUSM sur le site Glen, l’HGM et l’Hôpital de Lachine, et en offrant le plus de services propres à chaque site, le CUSM améliore la prestation des soins aux patients. Cette vision développera également la synergie entre les cliniciens et les chercheurs.

Comment la conception améliorera-t-elle les soins aux patients?

Voici comment le nouveau CUSM transformera les soins de santé pour les générations à venir :

  • en plaçant les patients et leurs familles au centre de nos activités ;
  • en concentrant notre expertise sur trois sites d’exception ;
  • en soignant les patients hospitalisés dans des chambres individuelles ;
  • en permettant aux amis et à la famille de prendre part au processus de soins ;
  • en favorisant un travail interdisciplinaire ;
  • en créant des environnements propices à la guérison et respectueux de l’environnement ;
  • en encourageant les relations étroites entre la recherche et les soins aux patients ;
  • en intégrant les activités d’enseignement au processus de traitement.
À quoi ressembleront les installations?

Nous avons demandé à nos architectes et à nos concepteurs de créer un environnement qui soit à la fois propice à la guérison pour les patients et leurs familles, et efficace et inspirant pour nos employés.

En quoi le nouveau concept répondra-t-il mieux aux besoins des professionnels de la santé et du personnel soignant?

Le projet profitera aux professionnels des soins de santé et à nos employés grâce à :

  • des chambres de patients dotées d’espaces de travail ;
  • des soins médicaux et une technologie à la fine pointe ;
  • une conception qui encourage et facilite la collaboration interdisciplinaire ;
  • des services tels que des garderies, des cafés et autres espaces commerciaux ;
  • des jardins et des terrasses qui réduisent le stress.
Les membres de la famille peuvent-ils passer la nuit à l’hôpital?

Oui. Dans chaque chambre individuelle de patient sera aménagé un coin qui permettra aux membres de la famille et aux proches de s’asseoir, de manger et même de passer la nuit, ce qui augmentera le sentiment de confort et de sécurité des patients.

Où les soins pédiatriques seront-ils prodigués?

Le nouvel Hôpital de Montréal pour enfants sera construit sur le site Glen.

Combien le nouveau CUSM coûtera-t-il?

Le gouvernement du Québec a affecté un budget de 2,355 milliards à la construction du nouveau CUSM.

En quoi l'organisation des services ambulatoires sera-t-elle différente au nouvel CUSM ?

Nous utiliserons une approche modulaire, offrant des espaces flexibles, des systèmes d’information intégrés et des contiguïtés immédiates avec les services du laboratoire, de la pharmacie et de l’imagerie. Cet environnement central et axé autour du patient a été planifié de concert avec des consultants possédant une longue expertise en soins de santé. Il est dans la veine de nombreux milieux de soins ambulatoires qui verront le jour en Amérique du Nord et au Québec.

Qu'adviendra-t-il de l'Hôpital neurologique?

Après une étude approfondie menée par l’ensemble des partenaires, le CUSM, l’Université McGill et l’administration du Neuro se sont mis d’accord sur deux points clés en ce qui a trait à la planification du développement de l’institution :

  • Conserver l’Institut neurologique de Montréal et l’Hôpital neurologique de Montréal au même endroit est essentiel pour permettre au Neuro de renforcer sa réputation internationale d’excellence.
  • Le site Glen est l’emplacement de prédilection pour assurer le succès et la croissance du Neuro.

Nous travaillerons avec nos partenaires en vue de peaufiner les exigences relatives à la réalisation de ce scénario. De nombreuses étapes restent à franchir avant que nous ne puissions communiquer davantage à cet égard.

Prévoit-on d’autres agrandissements?

Le site Glen du CUSM utilise environ deux tiers des 43 acres de son terrain. Le CUSM prévoit construire ses futures installations sur ce terrain.

Qu'adviendra-t-il des installations existantes du CUSM?

L’Hôpital Royal Victoria, l’Institut thoracique de Montréal et l’Hôpital de Montréal pour enfants font partie du patrimoine de la ville et occupent des emplacements stratégiques du cœur du centre-ville. Nous attachons une importance particulière aux premiers donateurs et leur vouons un très grand respect. Conscient que ce dialogue doit inclure toutes les personnes concernées, le CUSM s’engage à trouver de nouveaux usages à ces installations afin de dynamiser davantage Montréal et d’y accroître la qualité de vie tout en veillant à ce qu’elles s’intègrent dans leurs environnements naturel et urbain.

Comment le CUSM prévoit-il intégrer pleinement ses campus à leurs quartiers?

Depuis plusieurs années, le CUSM entretient des liens étroits et une communication ouverte avec la communauté de Montréal. En novembre 2004, nous avons réaffirmé notre engagement aux quartiers voisins du site Glen en signant l’entente de la Coalition Inter-quartiers. Cette entente ouvre non seulement le dialogue avec la communauté, mais elle favorise également l’employabilité, la protection de l’environnement, le développement économique et l’accessibilité. Le CUSM appuie également un groupe de recherche subventionné par l’alliance de recherche universités-communautés (ARUC) qui est dirigée par l’Université McGill, qui étudie la façon dont le projet contribue au développement de la communauté.

Le CUSM a également pris part à des consultations publiques, tenu des séances d’information et effectué de nombreuses présentations sur le site Glen et à l’Hôpital général de Montréal. Nous saisissons toutes les occasions de discuter du projet avec les résidents, les commerçants, les groupes communautaires et les nombreuses parties intéressées.

Qu’est-ce que la campagne Les meilleurs soins pour la vie?

Dans le cadre son partenariat avec le gouvernement du Québec, le CUSM a accepté de recueillir 300 millions de dollars pour le nouveau CUSM. La campagne Les meilleurs soins pour la vie (qui inclut la campagne Les meilleurs soins pour les enfants) est une campagne menée conjointement par toutes nos fondations. Pour savoir comment contribuer à la campagne Les meilleurs soins pour la vie cliquez ici.

Construction

Quand la construction du site Glen s'achèvera-t-elle?

Plusieurs volets du projet seront achevés à des dates différentes, mais les travaux de construction seront réalisés aussi efficacement et rapidement que possible sur les trois campus.

Comment puis-je offrir mes produits ou services dans le cadre de ce projet?

Si vous souhaitez offrir vos produits et services dans le cadre de ce projet de construction, veuillez vous inscrire au Registre des fournisseurs de SNC-Lavalin en cliquant ici.

Le CUSM investit 280 millions de dollars en équipements pour ses trois sites. Dans le cadre de ce processus d’approvisionnement, le CUSM effectuera des appels de propositions sur le site du SEAO. Si vous souhaitez vous inscrire à notre répertoire en tant que fournisseur, veuillez remplir le formulaire suivant.

Quand les travaux débuteront-ils à l'Hôpital général de Montréal?

Les travaux ont déjà commencé dans certaines unités de l’Hôpital général de Montréal. Pour la majeure partie des rénovations, le projet en est encore à l’étape du processus réglementaire.

Quand les travaux débuteront-ils à l'Hôpital de Lachine?

Les travaux ont déjà commencé dans certaines unités de l’Hôpital de Lachine.

Quand le Projet de redéploiement s'achèvera-t-il?

Les diverses phases du projet s’achèveront à des dates différentes, mais les travaux de construction seront menés à terme le plus efficacement et rapidement possible sur les trois sites. La construction du site Glen s’achèvera à l’automne 2014, l’ouverture de l’hôpital étant prévue pour l’été 2015, après une période de mise en service.

Quelles seront les répercussions des travaux sur les soins aux patients?

Comme nous l’avons fait au cours des précédentes rénovations de nos hôpitaux existants, nous mettrons tout en œuvre pour incommoder le moins possible les patients et leurs familles.

Quelles seront les répercussions des travaux sur la circulation dans le quartier?

Nous mettons tout en œuvre pour perturber le moins possible la circulation dans les quartiers en créant des voies de contournement, en mettant en œuvre plusieurs méthodes d’atténuation et en communiquant régulièrement avec la communauté.

Qu'est-ce qu'un PPP?

Un partenariat public-privé (PPP) est un contrat de longue durée par lequel une entité publique permet à une compagnie du secteur privé de participer à la conception, la construction et la mise en œuvre d’un projet public. Après des études et des consultations exhaustives, le gouvernement provincial a décidé que le site Glen du CUSM serait conçu, construit, financé et entretenu par un PPP. Déjà très répandus au Royaume-Uni, les PPP gagnent en popularité au Canada. Ils offrent un nombre d’avantages significatifs :

  • le partenaire privé supporte le risque financier ;
  • le partenaire privé travaille selon un budget et un échéancier établis ;
  • le partenaire privé doit assumer les coûts liés à toutes les variables financières, telles que les augmentations de prix, l’inflation, des obstacles imprévus aux travaux ainsi que les importantes pénalités en cas de retard ;
  • le partenaire privé entretient le bâtiment pendant 30 ans.

Ces facteurs incitent le partenaire privé à amorcer les travaux rapidement, étant donné qu’aucune somme n’est versée tant que la nouvelle institution n’a pas ouvert ses portes. Il est également dans l’intérêt du partenaire privé de construire des bâtiments et des installations de haute qualité étant donné qu’il doit également les entretenir. En confiant la conception, la construction, le financement et l’entretien à un expert privé, un PPP permet aux professionnels de la santé de se concentrer sur leur priorité : les soins aux patients.

Un PPP demande-t-il plus de temps qu’un projet traditionnel?

L’analyse approfondie que requiert un PPP empêche souvent le projet de débuter rapidement. Toutefois, ce long processus en vaut la peine. À la différence d’un projet de service public traditionnel, dans lequel plusieurs contrats sont souvent attribués, le PPP n’en établit qu’un seul pour toute la durée du projet. En conséquence, le site Glen sera achevé plus rapidement par l’entremise d’un PPP.

Quelle est l’entreprise privée retenue pour le PPP établi pour construire le CUSM?

Le partenaire du secteur privé choisi pour construire le CUSM est le Groupe immobilier santé McGill (GISM).

Quand le pavillon des Hôpitaux Shriners pour enfants sera-t-il construit?

On prévoit terminer la construction du pavillon des Hôpitaux Shriners d’ici l’ouverture du site Glen du CUSM. Nous sommes ravis de collaborer avec les Shriners et de pouvoir tirer parti de notre proximité pour améliorer les soins orthopédiques pédiatriques offerts aux Québécois et aux Québécoises.

Développement durable

Quels types d'espaces verts ont été prévus?

Tous les espaces verts des nouvelles installations seront propices à la relaxation et amélioreront le processus de guérison. Les complexes ayant été conçus dans le respect de la politique environnementale du CUSM, chaque site sera agrémenté de plusieurs jardins et espaces verts, et abondamment baigné de lumière naturelle.

Y aura-t-il des espaces pour les bicyclettes?

Le CUSM encourage ses employés à utiliser des modes de transport alternatif pour venir travailler. Des supports à bicyclettes et autres installations sont déjà à leur disposition. Cette politique restera en vigueur et sera améliorée – on prévoit installer d’autres supports dans le cadre de la modernisation de l’Hôpital général de Montréal, ainsi que sur le site Glen. Les employés de ce site qui viennent travailler à bicyclette auront aussi accès à des douches. En réalité, les employés de tous les sites seront incités à utiliser des moyens de transport en commun et actifs.

Quelles sont les mesures prises pour créer des sites respectueux de l'environnement?

L’objectif du Projet de redéploiement du CUSM va bien au-delà de la construction d’un centre de soins de santé. Pour en savoir davantage, rendez-vous à l’adresse suivante.