Le transfert d'expertise en matière de MPOC, clé de soins de premier ordre

On respire mieux quand on sait qu'on peut être traité dans le confort de son foyer
Dr. Jean Bourbeau
Dr. Jean Bourbeau,
directeur de l’Épidémiologie respiratoire au CUSM et de l’Unité de recherche clinique de l’ITM 

À l’Institut thoracique de Montréal (ITM), la maladie pulmonaire obstructive chronique ou MPOC est à l’avant-plan des soins. Elle est la quatrième cause de décès au Canada. Grâce aux travaux du Dr Jean Bourbeau, directeur au CUSM de l’Épidémiologie respiratoire et de l’Unité de recherche clinique de l’ITM, et de son équipe, une initiative appelée « Mieux vivre avec la MPOC » a remporté un immense succès. Récemment, un programme de rééducation pulmonaire à domicile y a été intégré. Il offre aux patients une option efficace et sécuritaire aux programmes hospitaliers.

La conception et la mise en oeuvre du programme de rééducation pulmonaire à domicile font partie d’un projet de « transfert d’expertise » que mène l’ITM en collaboration avec l’Hôpital Laval, institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec. « Le transfert d’expertise est notre force. Il explique notre grande efficience et les soins de tout premier ordre que nous donnons aux patients souffrant de MPOC », dit le Dr Bourbeau. « Nous identifions les besoins cliniques, répondons aux questions, réalisons les projets de recherche et transférons les résultats de la recherche dans la pratique. »

Selon les études, la rééducation pulmonaire est actuellement le traitement le plus efficace, dans la MPOC, pour l’essoufflement ainsi que pour l’amélioration de la tolérance à l’effort et de la qualité de vie des patients. Le programme de rééducation pulmonaire à domicile en fournira les avantages à un plus grand nombre de patients.

Les soins à domicile améliorent la qualité de vie...

MPOC - en un coup d’œil

  • Chaque année, 300 patients atteints de MPOC améliorent leur qualité de vie grâce à des programmes spécialisés de l’ITM, notamment de rééducation pulmonaire, de sevrage du tabagisme et de gestion du stress.
  • Chaque année, 250 patients acquièrent les compétences d’auto prise en charge de la MPOC qui sont enseignées par le personnel infirmier spécialisé de l’ITM.
  • Chaque année, 200 patients admis à l’ITM bénéficient de soins de haute qualité et d’un itinéraire clinique spécifique pour la composante chronique de la MPOC.