L'atelier, ABC de l'autogestion des soins bénéficie aux patients et au système des soins de santé

Les données publiées durant la Semaine nationale de sensibilisation à la douleur chronique sont encourageantes pour les patients

Coordonnées

Les données publiées durant la Semaine nationale de sensibilisation à la douleur chronique sont encourageantes pour les patients

Les patients qui suivent le cours de six semaines sur la gestion des maladies chroniques se présentent moins souvent à l’Urgence et réduisent le nombre d’hospitalisations de nuit : une économie significative pour les coûts du système de soins de santé. Ce sont les

résultats préliminaires encourageants communiqués par le programme L’atelier, ABC de l’autogestion des soins du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Ces ateliers ont aussi démontrés une réduction de la douleur aiguë et chronique chez ces patients. 

Le programme, le seul de ce genre au Québec offert par le CUSM apprend aux patients comment mieux gérer leurs symptômes et leurs traitements de leurs maladies chroniques, tels que le cancer, le diabète ou les maladies cardiaques.

« Nous apprenons aux patients ayant une maladie chronique les méthodes nécessaires afin qu’ils puissent gérer leurs symptômes, reconnaitre un cas d’urgence et utiliser les ressources du système de soins de santé plus efficacement », explique la Dre Deborah Radcliffe-Branch, Directrice du programme d’autogestion des maladies chroniques au CUSM. « Nous leur donnons des outils pour faire face aux défis quotidiens dans la gestion de leur maladie chronique, se qui leur procure une plus grande autonomie. » 

Les dernières données montrent que les visites à l’Urgence et les hospitalisations de nuit ont été réduites environ de moitié et qu’une réduction significative de la douleur aiguë et chronique a été remarquée pour les 750 patients qui ont suivi le programme. « Ces résultats sont fantastiques ! », affirme la Dre Radcliffe-Branch. « En plus d'améliorer la santé et la qualité de vie des patients, cela représente une économie annuelle pour le système de soins de santé qui est chiffrée à 3 900 dollars par personne. » 

La réussite de cette initiative se mesure aussi par le nombre de patients qui sont devenus des instructeurs pour le programme. « Nous avons actuellement plus de 50 diplômés qui ont été formés et certifiés comme instructeurs pour L’atelier, ABC de l’autogestion des soins », a déclaré la Dre Radcliffe-Branch. «Le soutien des pairs est une partie important du succès du programme, ce qui nous permet d'aider plus de patients.» 

L’atelier, ABC de l’autogestion des soins est un programme gratuit qui est disponible depuis 2007 au CUSM et qui a récemment agrandi son offre de services afin de desservir le RUIS McGill (Réseau Universitaire Intégré de Santé), notamment en Abitibi-Témiscaminque. Le programme est issu du programme Vivre en santé avec une maladie chronique, mis sur pied en 1996 par la Dre Kate Lorig et ses collègues de l’Université Standford en Californie et qui a été établi dans les diverses provinces canadiennes.