Neurosciences

Responsables: 
Salvatore Carbonetto, PhD
Responsables: 
Robert James Dunn, PhD

Les grands objectifs de l’axe des neurosciences sont de promouvoir la mise au point d’approches thérapeutiques de la maladie neurologique grâce à un programme de recherche fondamentale et clinique. Des programmes de recherche translationnelle, notamment d’essais cliniques, sont menés sur une gamme de troubles neurologiques dont la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, la sclérose latérale amyotrophique, les maladies vasculaires cérébrales, l’épilepsie, la migraine, les anévrismes cérébraux et les tumeurs cérébrales.

Le champ des neurosciences progresse rapidement, essentiellement en raison du développement des nouvelles méthodes d’imagerie cérébrale haute résolution. Le Centre d’imagerie cérébrale McConnell est un chef de file mondial dans la conception et l’application de ces techniques et il est une composante cruciale d’un grand nombre des programmes de recherche clinique de l’axe. Grâce aux appareils de pointe en IRM, TEP et MEG, des approches d’imagerie novatrices sont mises au point pour l’analyse et le traitement des maladies neurologiques, comme la sclérose en plaques, l’épilepsie et la maladie de Parkinson.

L’axe des neurosciences intensifie ses efforts dans le domaine de la visualisation des modiacations comportementales et pathologiques dans le cerveau, en faisant appel à la microscopie confocale à très haute résolution chez les souris et les rats. Cette technologie de pointe permet aux chercheurs de documenter les changements dans les synapses individuelles d’animaux soumis à des paradigmes d’apprentissage ou présentant des troubles neurodégénératifs.

L’axe a mis sur pied une initiative nouvelle importante en lançant des programmes de neuroingénierie et de médecine-nanotechnologie de la régénération. Une équipe de physiciens, de chimistes, de scientifiques de la matière et de neuroscientifiques développe actuellement des substrats artificiels innovants pour la croissance neuronale et la formation synaptique, qui visent à rétablir le fonctionnement du système nerveux endommagé.

La création récente d’un programme de soins palliatifs en neurologie, premier du genre au Canada, suscite de nouvelles recherches et établit de nouvelles pratiques de soins aux patients souffrant de maladies dégénératives invalidantes et souvent douloureuses. Les médecins et le personnel infirmier du programme acquièrent une expertise à partager avec les soignants et leurs collègues, à l’échelle nationale et internationale.