Des adolescents testent leurs connaissances au Neuro

Le Neuro sera l’hôte de l’épreuve montréalais de cette compétition annuelle mondiale

Coordonnées

Le Neuro sera l’hôte de l’épreuve montréalais de cette compétition annuelle mondiale

Trente-deux élèves de neuf écoles secondaires de la région de Montréal se réuniront à l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal – le Neuro de l’Université McGill, le 17 février pour répondre à des questions sur les synapses, les axones et d’autres faits concernant le cerveau, dans le cadre du concours international appelé Brain Bee.  Le gagnant de l’épreuve locale prendra part au concours canadien Brain Bee qui aura lieu à Hamilton, Ontario.  Le gagnant national se mesurera ensuite à des concurrents du monde entier, lors du Brain Bee international tenu à Florence, en Italie.

Les concurrents doivent répondre à des questions sur le cerveau et le système nerveux, notamment des sujets divers comme la mémoire, le sommeil, l’intelligence, l’émotion, la perception, le stress, le vieillissement, l’imagerie cérébrale, la neurologie, les neurotransmetteurs, la génétique et les maladies du cerveau.  La compétition commence par un questionnaire écrit sur la neuroanatomie suivi par une ronde de questions.  Les six meilleurs concurrents se retrouveront en ronde finale.  Judith Antoine-Bertrand et Tony Lima, étudiants diplômés du Neuro seront les hôtes de la compétition bilingue – 10 concurrents francophones et 22 anglophones.

Les questions sont difficiles et il y en a quelque 500. Pour se préparer, les concurrents doivent consacrer quelques semaines à l’étude de Neuroscience: Science of the Brain, un ouvrage de 60 pages rempli de faits que la Society for Neuroscience a compilés.  Les concurrents sont préparés par des étudiants diplômés du Neuro qui agissent comme mentors.  Qu’ils gagnent ou non, les élèves du secondaire en retirent des connaissances universitaires de premier cycle sur l’anatomie et le fonctionnement du cerveau.

Les organisateurs du concours croient aux vertus de préparer des adolescents à l’avenir.  Les vainqueurs d’aujourd’hui pourraient un jour découvrir les remèdes à des affections neurologiques comme l’Alzheimer, l’autisme, la sclérose en plaques et le Parkinson. 

Le Brain Bee de Montréal, ouvert à tous les élèves du secondaire, comprend des jeux, des prix et une présentation sur la vision par les neuroscientifiques James Tsui et Farhan Khawaja.

Événement : Brain Bee 2011 de Montréal, précédant le Brain Bee international 2011

Date : 17 février 2011

Programme : Diverses activités entre 11 h 45 et 13 h ou à 15 h pour la ronde finale.

Lieu : Institut et hôpital neurologiques de Montréal, 3801, rue University, H3A 2B4