Un voyage plus facile pour nos patients

Le service de transport médical du CUSM a été amélioré et fait plus qu’amener les patients d'un site à l'autre

Émilie Demers avec la fourgonnette du service de transport du CUSM.

Une nouvelle fourgonnette et un service à la clientèle amélioré rendent les déplacements entre les sites plus confortables pour les patients du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Le véhicule acheté grâce à un généreux don de la fondation privée de la famille Morris et Bella Fainman est sur la route depuis un an et a contribué à améliorer l'expérience patient et à réduire le recours au service de taxi de Van Médic et aux ambulances d’Urgences-santé, un service très occupé et très couteux pour l’hôpital.

Gauche à droite : Lyne Mainville et Émilie Demers.

Gauche à droite : Lyne Mainville et Émilie Demers.

Émilie Demers, auparavant infirmière aux soins intensifs à l’Hôpital général de Montréal du CUSM, non seulement dirige l’initiative mais s’y consacre à temps plein à titre d’infirmière de transport accompagnant les patients durant leurs déplacements. Elle est également la personne-ressource responsable de la logistique, de la gestion et du développement du Service de transport médical pour adultes du CUSM.

« Comme dans tout nouveau projet, il fallait partir de zéro et construire les bases. Dès le début, j’ai vu de multiples possibilités et j’ai eu du plaisir à m’y investir », dit Émilie. 

Le Ford Transit 250, qui peut accueillir une civière, transporte un patient à la fois, une infirmière, et jusqu’à deux membres de la famille du patient. De l’oxygène peut être administré au patient à bord de la fourgonnette. Le service est destiné aux patients dont l’état de santé est stable et qui nécessitent une supervision infirmière pour se rendre à des rendez-vous ou à des traitements.

La fourgonnette circule du lundi au vendredi entre 7 h et 15 h et effectue trois à quatre transports par jour.  Le service est offert entre le Neuro, le Site Glen, l’Hôpital de Lachine et l’Hôpital général de Montréal.

Selon John Theo, gestionnaire des opérations de transport des patients du CUSM, le service a permis de réduire le temps de transit moyen à moins d’une heure.

« Le but est de fournir les meilleurs soins et la meilleure expérience possible aux patients. Le temps d’attente des ambulances peut s’étendre jusqu’à six heures, ce qui est loin d’être idéal pour les rendez-vous récurrents. Un service de transport plus efficace représente moins de rendez-vous manqués et un traitement plus constant des patients, et donc moins d’anxiété et de frustration pour eux », dit-il.

Une approche humaine

Offrir un bon service de transport de patients intersites ne se résume pas à aller chercher et déposer des patients. Émilie commence sa journée en vérifiant si des unités ont réservé son service auprès du programme Logitrans. Lorsqu’elle doit transporter un patient, elle communique avec l’infirmière du patient pour connaitre son état, ses besoins, ses contraintes et d’autres détails importants.

Le Ford Transit 250 peut accueillir une civière et transporter un patient à la fois, une infirmière, et jusqu’à deux membres de la famille du patient. De l’oxygène peut être administré au patient à bord.

Le Ford Transit 250 peut accueillir une civière et transporter un patient à la fois, une infirmière, et jusqu’à deux membres de la famille du patient. De l’oxygène peut être administré au patient à bord.

Ayant passé neuf ans de sa carrière d’infirmière à l’unité de soins intensifs, Émilie sait assurer la sécurité des patients, mais aussi les réconforter. Elle développe un rapport avec eux, surtout quand elle les accompagne à plusieurs reprises.

Lyne Mainville, infirmière de transport pour l’Hôpital de Montréal pour enfants depuis 14 ans, a partagé toute son expertise avec Émilie pour la préparer à ce nouveau rôle.

« Lyne a travaillé au service de transport pédiatrique quelques années et l’a modifié au fil du temps. Lors de la création du poste d’infirmière de transport pour les clientèles adultes du CUSM, elle a partagé son expertise pour que nous soyons en mesure d’offrir un excellent service », dit Émilie.

Une fois sur la route, Émilie entre en communication avec les unités concernées. Elle note la durée des trajets pour tenir un registre et compile des statistiques dans le but d’optimiser le service.

De plus, elle travaille à faire connaitre ce service auprès des différents gestionnaires, des chefs d’équipe et du personnel de l’hôpital et collabore avec les équipes multidisciplinaires de chaque site pour perfectionner le service et mieux répondre à leur besoins. 

Vous aimeriez communiquer avec le service de transport médical du CUSM ? Contactez Émilie Demers au 514-358-9148.

» Lisez toutes les histoires


Nous aimerions recevoir de vos nouvelles! Si vous souhaitez partager votre expérience avec le CUSM, s'il vous plaît contactez-nous.


Découvrez le Comité des patients, un groupe de gens dévoués élus pour représenter et aider les usagers des hôpitaux, des cliniques et des services du CUSM.