Conseil d'administration du CUSM

Le conseil d’administration du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est formé de bénévoles.  Le conseil d’administration se réunit au moins six fois par an. Les administrateurs siègent également à divers comités et groupes de travail du conseil. Le conseil d’administration est responsable de la direction des affaires du CUSM; c’est lui qui définit et suit les objectifs et les orientations de l’établissement hospitalier et qui met en place la structure administrative. Consultez la Code d’éthique et de déontologie des membres du conseil d’administration du CUSM

Membres indépendants

  • M. Peter Kruyt - Président
  • Dre Sarah Prichard - Vice-présidente
  • M. Deep Khosla
  • Mme Dale MacCandlish-Weil
  • M. James Cherry 
  • M. Thomas Pitfield
  • M. Michal Piotr Kuzmicki 
  • M. Kevin O'Farrell
  • Mme Mary-Anne Carignan
  • Mme Samira Sakhia 

Membres nommés - Universités affiliées

  • Mme Suzanne Fortier
  • Dre Laurie Snider

Membres désignés

  • Dre Anita-Brown-Johnson - Département régional de médecine générale
  • Dr Olivier Court - Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens 
  • M. André Bonnici - Comité régional sur les services pharmaceutiques 
  • M. Alain Biron - Conseil des infirmières et infirmiers
  • Mme Patricia Noël - Conseil multidisciplinaire 
  • Mme Seeta Ramdass - Comité des usagers

Membre d’office

  • Dr Pierre Gfeller - Secrétaire

Membres observateurs (aucun droit de vote) 

  • M. Richard Cherney – Fondation
  • Kate Marr-Laing - Conseil d’administration du CUSM

Profils des membres du Conseil d'administration

Président du conseil d’administration

Rôles actuels

M. Kruyt est devenu conseiller principal pour Power Corporation du Canada en janvier 2018. 

Il est également membre du conseil d’administration de Power Pacific Investment Management.

M. Kruyt a été nommé président du conseil d’administration du Centre universitaire de santé McGill en 2017 et président du conseil d’administration de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill en 2019. Il est également un administrateur de l’association canadienne de tennis.

Rôles antérieurs

M. Kruyt s’est joint à Power Corporation en 1981 en tant qu’adjoint exécutif de M. Paul G. Desmarais, qui était à l’époque le président du conseil d’administration et chef de la direction. M. Kruyt a pris la relève en tant que président et chef de la direction de Diffusion Power Inc. de 1987 à 2000 et est devenu président et chef de la direction de la Corporation d’Investissements en Technologies Power de 2000 à 2009.

M. Kruyt a été président du conseil d’administration de Power Pacific Corporation Limited, l’un des fonds de capital-investissement de Power Corporation du Canada et une filiale de la société.

Il a été vice-président de Power Corporation du Canada de 1996 à 2017 et de Power Energy de 2012 à 2019.

M. Kruyt a également été un administrateur de Potentia Renewables de 2010 à 2021, et de la Compagnie Électrique Lion de 2017 à 2020. Il a siégé au conseil de la Fondation Asie-Pacifique du Canada de 2016 à 2020, été un administrateur de Great West Lifeco Inc. de 2003 à 2008, de Bellus Inc. de 2002 à 2009.

M. Kruyt a aussi siégé au conseil d’administration de Bombardier Sifang Power (Qingdao) Transportation Ltd et à celui de La Presse Limitée de 1985 à 2016. Il a également été administrateur suppléant au conseil de CITIC Pacific Limited à Hong Kong de 2003 à 2014.

M. Kruyt a été président du conseil d’administration du Conseil d’Affaires Canada-Chine de 2003 à 2018 et administrateur de Eagle Creek Renewable Energy Inc. de Juin 2013 à Novembre 2018. Il a siégé au conseil d’administration de la fondation de l’hôpital de St-Mary et du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO). Il a également été membre du conseil des gouverneurs de l’université Concordia de 2000 à 2005, qu’il a ensuite présidé de 2005 à 2012.

M. Kruyt a été membre du comité consultatif de la faculté d’administration des affaires de l’université Memorial de Terre-Neuve, administrateur de l'Association canadienne des radiodiffuseurs et a présidé le Groupe de travail du gouvernement sur la radio numérique en 1992.

M. Kruyt possède un baccalauréat en commerce de l’université Concordia et une maîtrise en administration des affaires de l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD).

Vice-présidente

Sarah Prichard a mené une belle carrière académique à l’Université McGill, suivi d'une carrière en industrie chez Baxter, une entreprise novatrice dans le domaine de la santé avec deux unités commerciales internationales spécialisées en produits hospitaliers et néphrologiques. Elle est actuellement une conseillère spéciale du président de la Western University de London en Ontario après avoir été vice-présidente par intérim (recherche) en 2019-2020.

Dre Prichard est une membre indépendante élue du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill et en est la vice-présidente, ainsi qu'un membre du comité de vigilance.

En 1979, Dre Prichard rejoint la Faculté de médecine (aujourd'hui la Faculté de médecine et des sciences de la santé) de l'Université McGill en 1979, et ce jusqu'en 2005, où elle a été professeure de médecine et doyenne adjointe des affaires interhospitalières de 1993 à 1998. Elle a également présidé le Comité d'intégration clinique du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) dans les années 1990. En outre, la Dre Prichard a été présidente de la Société canadienne de néphrologie et de la Société internationale de dialyse péritonéale.

En 2005, Dre Prichard est recrutée par Baxter à titre de vice-présidente internationale des Affaires médicales et scientifiques dans le domaine rénal. Au cours de son mandat de neuf années, elle a assumé divers rôles supérieurs en gestion dans le domaine rénal ainsi que dans le domaine des spécialités de pharmaceutiques thérapeutiques. Ses responsabilités incluaient les affaires médicales globales, le développement clinique, l’économie de la santé, la recherche exploratoire et scientifique, ainsi que l’apport clinique au développement de produits.

Entre 1991-1997 et 2001-2005, Dre Prichard a siégé au conseil des fiduciaires de l’Université Queen’s. Elle a siégé au conseil d’administration du Centre hospitalier de St. Mary de 1996 à 2001, dont trois années au poste de présidente. De 2002 à 2005, elle a siégé au conseil d’administration des Instituts de recherche en santé du Canada. Elle est présentement membre de divers conseils d’administration et comités-conseils dans le domaine scientifique, en plus d’agir à titre de consultante. 

Sarah Prichard a obtenu un diplôme de médecine de l’Université Queen’s et a ensuite complété sa formation en médecine interne et en néphrologie à l’Université McGill. Dre Prichard est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM

Deep Khosla dirige les opérations de Bank of America Merrill Lynch pour la région du Québec ; son mandat est de fournir des services de banque d’investissement à la clientèle québécoise. Il assume également la responsabilité des entreprises de télécommunications et médias pour l’ensemble du Canada.

M. Khosla est un membre indépendant élu du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill et il préside son comité de vigilance.

Avant de se joindre à Bank of America Merrill Lynch, M. Khosla a travaillé pour J.P. Morgan. Partageant son emploi du temps entre New York, Toronto et Montréal, il a débuté sa carrière dans le domaine des marchés de capitaux avant d’intégrer l’équipe de service à la clientèle canadienne.

En plus de siéger au conseil d’administration du Centre universitaire de santé McGill, M. Khosla est aussi membre du conseil d’administration de la Fondation Lower Canada College (LCC) et de son comité d’investissement. Il a dans le passé siégé aux conseils de l’Organisme canadien de réglementation du commerce et des valeurs mobilières (OCRCVM), de l’Orchestre de chambre de Montréal et de la Fondation de l’Institut de cardiologie de Montréal où il s’est familiarisé avec le secteur de la santé.

Deep Khosla est né et a grandi à Montréal. Il est diplômé du LCC et du Collège Dartmouth, où il a obtenu un baccalauréat ès arts du Département de la gouvernance. M. Khosla est parfaitement bilingue (anglais et français).

Membre du conseil d’administration du CUSM

Dale MacCandlish Weil cumule plus de 35 années d’expérience dans le secteur industriel, notamment chez John Labatt, Ault Foods et McKesson Canada où elle a occupé des postes de direction pendant les 18 dernières années. Elle possède une combinaison d’expérience en affaires et en administration qui lui permet de relever les défis inhérents à l’innovation, à la croissance organisationnelle, à la gestion du changement, à l’engagement des parties prenantes et à la performance.

Mme MacCandlish Weil est une membre indépendante élue du conseil d'administration du CUSM et elle préside son comité de gouvernance et d'éthique ; elle est également membre de son comité de vérification et des finances.

En janvier 2020, Mme MacCandlish Weil est nommée directrice générale de la Résidence de soins palliatifs Teresa-Dellar et de l'Institut de soins palliatifs de Montréal après avoir été directrice principale de ce dernier (qui est une branche de la Résidence) depuis mai 2018. Elle avait auparavant occupé un poste de conseillère chez McKesson Canada, après avoir dirigé plusieurs unités depuis 1999, incluant la Distribution pharmaceutique – est du Canada, les Services pharmaceutiques spécialisés, les Solutions intégrées en santé, les Services aux commerces de détail, ainsi que le secteur de Stratégie corporative et développement des affaires. Sa carrière de gestionnaire d’entreprises du domaine de la santé a amené Madame MacCandlish-Weil à développer et mettre en œuvre des stratégies afin de soutenir de nouveaux modèles de soins, des performances financières et opérationnelles, des partenariats et la collaboration avec les parties prenantes, des fusions et acquisitions, ainsi que l’intégration et la gestion du changement. 

Depuis 1995, Madame MacCandlish-Weil siège également à divers conseils d’administration, principalement dans le secteur à but non lucratif des soins de santé. Elle est la présidente sortante de la section Québec de l’organisme Jeunesse, J’écoute et de la Fondation des soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île, ainsi que la vice-présidente sortante du conseil d’administration – opérations de la Résidence de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île. Elle a également été directrice de l’équipe nationale de Jeunesse, J’écoute et de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires, en plus de siéger au comité consultatif de l’Institut d’analyse stratégique et d’innovation du CUSM et au comité-conseil du Centre international Ivey d’innovation en santé. Outre son rôle au sein du conseil d’administration du CUSM, elle agit présentement à titre de membre du conseil d’administration de Theratechnologies inc. et de Tetra Bio-Pharma, ainsi que de l'Alliance des maisons de soins palliatifs du Québec.

Dale MacCandlish Weil est certifiée par l'Institut des administrateurs de sociétés, en plus de détenir un baccalauréat en sciences et une maîtrise en administration des affaires de l’Université McGill. Mme MacCandlish Weil est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM

James Cherry a travaillé dans les secteurs aéronautique, ferroviaire et de la défense pendant 40 ans. Les différents postes de direction qu’il a occupés l'ont amené à diriger des opérations stratégiques et tactiques, des programmes pluriannuels complexes d'expansion et de modernisation du capital, et la commercialisation de produits dans le monde entier.

M. Cherry est un membre indépendant élu du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill. Il préside son comité disciplinaire intrahospitalier et est également membre de son comité de vérification et des finances.

Entre 2001 et 2016, M. Cherry a été président-directeur général (PDG) d’Aéroports de Montréal. Avant 2001, il a également été, entre autres, président d’Alstom Transport Canada (1999-2001 ; vice-président pour l’Amérique du Nord), de CAE Électronique (1996-1998), de Bombardier (1993-1996) et d’Oerlikon Aerospace (1986-1993).

Il est actuellement l’un des dirigeants de Logistec Corporation, Cogeco inc., PSP AviAlliance GmbH, la Banque de l’infrastructure du Canada et Centraide United Way Canada. Il a apporté sa contribution au niveau communautaire et à plusieurs autres conseils d’administration dans les secteurs public et privé à but non lucratif et dans des entreprises à but lucratif cotées en bourse, dont, entre autres, Centraide du Grand Montréal, le Centre hospitalier de St. Mary, l’Université Concordia, le Conference Board du Canada, le comité de gouvernance mondiale du Conseil international des aéroports, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Mitec Telecom et Talisman Energy.

Né à Montréal, James Cherry détient un baccalauréat en commerce et une maîtrise en comptabilité publique de l’Université McGill ; il a ensuite complété un programme de gestion sénior (Advanced Management Program) de l’école de gestion Sloan Business School de l’Institut de technologie du Massachusetts, ainsi qu’un séminaire avancé en gestion de l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD). En 2002, à titre de comptable agréé, il reçoit une récompense honorifique de l’Université Concordia et obtient en 2003 le titre de Fellow de l’Ordre des comptables agréés du Québec. En 2012, le gouverneur général du Canada lui remet une médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II. M. Cherry est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM

Thomas Pitfield est actuellement président-directeur général de Data Sciences, un groupe d’experts qui travaille avec des organisations afin de produire des résultats mesurables par une exploitation efficace des données. Il est également président et co-fondateur de Canada 2020, un laboratoire d’idées indépendant et progressiste.

M. Pitfield est un membre indépendant élu du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill.

Monsieur Pitfield a tenu le rôle de stratège numérique en chef pour le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau, d’abord au cours de sa campagne au leadership, puis pour sa campagne électorale. Avant d’assumer ces fonctions exigeantes, il a été conseiller politique sénior pour le leader du gouvernement au Sénat, l’honorable Jack Austin. Il a également travaillé en Chine pour le compte du Conseil d’affaires Canada-Chine et en tant que consultant spécialisé en gouvernance corporative chez IBM Canada.

Originaire de Montréal, M. Pitfield a eu l’occasion d’apprécier les défis éthiques et émotionnels propres aux patients et à leurs familles durant leurs traitements, des membres de sa famille ayant dû affronter des maladies chroniques et terminales, et y ayant succombé. Ses expériences personnelles lui ont également permis de comprendre les défis du Centre universitaire de santé McGill et l’importance d’encourager l’accès aux bons soins au bon moment, et de développer des organisations apprenantes.

Doté d’un fort sens civique, Monsieur Pitfield a cofondé l’espace de travail technologique RPM qui accueille régulièrement des activités et des rencontres de la communauté technologique. Il est membre du conseil d’administration et bénévole à l’école Selwyn House et à la société Parkinson Canada, membre du conseil d’administration du Musée Pointe-à-Callière et de l’association libérale de la circonscription de Westmount-Ville-Marie, bénévole pour la Fondation Gainey et au Neuro et coach pour l’équipe Westmount Boys Soccer (2014-2017).

Thomas Pitfield a obtenu un baccalauréat en commerce avec distinction de l’école de gestion John Smith de l’Université Queen’s ainsi qu’un diplôme de deuxième cycle en philosophie politique de la London School of Economics. M. Pitfield est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM

Michal Kuzmicki a pris sa retraite en 2019 du Groupe financier immobilier Brookfield après y avoir occupé le poste de partenaire principal. Au cours de ses 40 années de carrière, il a participé à un large éventail de transactions immobilières pour le compte de grandes institutions financières canadiennes de prêt, de courtage et de banque d’investissement. 

M. Kuzmicki est un membre indépendant élu du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill et il est président de son comité immobilier, ainsi que membre de son comité de vérification et des finances.

Avant de rejoindre Brookfield en 2008, Monsieur Kuzmicki a été directeur général chez Marchés mondiaux CIBC ainsi que vice-président principal chez Colliers International. Avant 1994, il a travaillé dans le secteur financier immobilier pour une importante banque canadienne du domaine des services financiers et des assurances de prêts hypothécaires.

Monsieur Kuzmicki possède une solide expertise en matière d’évaluation, de marketing et de négociation, mise à profit dans la réalisation de plusieurs transactions financières de cessions, d’acquisitions et d’établissement de baux locatifs, impliquant aussi bien des portefeuilles diversifiés que des actifs uniques, dans le domaine commercial, industriel et multi-résidentiel. Il est toujours heureux de partager son expertise avec divers organismes, ce qu’il a fait actuellement en siégeant au comité d’investissement du Fonds CORE Fiera Immobilier et au conseil d'administration du Musée McCord Stewart. Dans le passé, M. Kuzmicki a siégé au conseil d'administration de l'Institut de développement urbain (Québec).

Michal Kuzmicki possède une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’Université McGill ainsi qu’un baccalauréat (BA) du Collège Loyola. Il a obtenu le titre d’IAS.A de l’Institut des administrateurs de sociétés, de même que le titre de CRE octroyé par la société des Counselors of Real Estate, pour son engagement envers des pratiques éthiques et sa feuille de route comportant de nombreux succès dans le secteur immobilier. Il détient également le titre de Fellow (FICB) de l’Institut des banquiers canadiens. M. Kuzmicki est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM

Kevin O’Farrell a connu un parcours professionnel qui comprend une expérience en tant que directeur de la recherche, partenaire national, directeur de pratique en capital humain et en tant que cadre supérieur dans plusieurs sociétés internationales. En 2014, il lance Crekof Inc., un cabinet de conseil en gestion spécialisé dans la stratégie, la culture, la restructuration, l’efficacité organisationnelle et l’engagement des employés.

M. O'Farrell est un membre indépendant élu du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill et il est président de son comité des ressources humaines, ainsi que membre de son comité de gouvernance et d'éthique.

M. O’Farrell a été directeur de recherche au Conference Board du Canada et à l’Institut de recherche et d’information sur la rémunération chargé de piloter les études comparatives sur la rémunération dans les secteurs public et privé au Québec basées sur les données probantes. Il a également été consultant principal et chef de pratique chez Wyatt et Mercer, deux sociétés mondiales offrant des services en gestion des ressources humaines (RH) aux secteurs public et privé. Il a ensuite été nommé directeur de l’efficacité organisationnelle et de la gestion des talents, puis vice-président de l’efficacité organisationnelle chez Pfizer Canada où il était responsable de la planification stratégique, des technologies commerciales, de l’analyse des renseignements commerciaux, de la formation et du développement et des services de marketing. Chez Hewitt Équipement, une division de Caterpillar desservant cinq provinces, il a été vice-président, Personnel et organisation, dirigeant les fonctions de développement du leadership, de développement organisationnel, de la gestion des talents, de la rémunération globale, de la communication avec les employés, de la santé et de la sécurité au travail, des partenariats d’affaires en matière de ressources humaines, de la formation technique et des programmes d’apprentissage.

Ses engagements dans la communauté comprennent l’élaboration de plans stratégiques et revues organisationnelles de type pro bono, réalisés en partenariat avec les gestionnaires et les membres des conseils d’administration du Centre de soins palliatifs de l’Ouest-de-l’Île, du groupe Partage-Action et d’autres organismes sans but lucratif. Monsieur O’Farrell agit présentement à titre de mentor pour les étudiants du programme de MBA de McGill, pour le programme d’entrepreneuriat social (Centre Magnétique, Lac Mégantic) et BDC/Futurpreneur. Il s’implique activement dans des activités de collectes de fonds pour divers organismes communautaires et organisations liées à la santé, en tant que membre d’un groupe de garage rock and roll.

Monsieur O’Farrell a étudié en relations industrielles à l’Université McGill et à l’Université Laval, en plus de compléter des programmes de leadership exécutif en gestion du changement (Université Queen’s), en innovation (Université York) et en stratégies d’affaires (Université de Caroline du Nord). Natif de St-Malachie, Québec, M. O’Farrell est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM

Mary-Anne Carignan est présidente de Purkinje Inc., une entreprise pionnière dans la conception, le développement et la commercialisation de solutions visant à soutenir la prise de décision clinique et l’usage des technologies de l’information en santé, depuis 2018. Elle est convaincue que le patient doit être au cœur d’un système de santé progressiste et que la technologie facilite la collaboration nécessaire à l’obtention de résultats optimaux en matière de santé.

Mme Carignan est une membre indépendante élue du conseil d'administration et siège à son comité des ressources humaines. Elle est également membre du conseil d'administration de l'Institut de recherche du CUSM et membre du conseil consultatif du Neuro.

De 2001 à 2007, Mme Carignan a été directrice générale chez Fusion MD et Groupe Catalyst, deux organisations centrées sur les soins de santé et la technologie en Amérique du nord. Auparavant, Madame Carignan a travaillé chez Philip Morris (qui fait partie de la famille des entreprises Kraft et Nabisco), où elle fut la première femme nommée au département du budget international. Elle a travaillé pendant 10 ans à Lausanne (Suisse), Zagreb (Croatie) et Anvers (Belgique). Elle a également mis en place les opérations du groupe Nursefinders à New York qui dessert les hôpitaux et les centres de soins de longue durée.

Co-fondatrice de la section Québec de la Chambre de commerce américaine au Canada, Mme Carignan a siégé au conseil d’administration de l’organisme de 2006 à 2016. En 2010, elle est nommée au Conseil consultatif sur les PME (petites et moyennes entreprises) par le ministre canadien du Commerce international. Conférencière engagée faisant la promotion de l’avancement des femmes en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM), elle a aussi agi en tant que mentore pour l’Hôpital de Montréal pour enfants et pour l’Association canadienne du cancer colorectal.

Mary-Anne Carignan a obtenu une maîtrise en administration des affaires (MBA) avec distinction de l’école de gestion de Lausanne. Mme Carignan est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM

Samira Sakhia est la présidente et cheffe de l'exploitation et membre du conseil d’administration de Thérapeutique Knight inc., une importante société pharmaceutique canadienne spécialisée qui opère au Canada et en Amérique latine.

Mme Sakhia est une membre indépendante élue du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill et est présidente de son comité de vérification et des finances.

Avant de rejoindre les rangs de Knight, Mme Sakhia a occupé les fonctions de cheffe des finances auprès de Laboratoires Paladin inc. entre 2001 et 2015, une société pharmaceutique spécialisée. Chez Laboratoires Paladin inc., elle était responsable des finances, de l’exploitation, des ressources humaines et des relations avec les investisseurs. Elle a joué un rôle clé dans l’exécution d’opérations d’acquisition et de licence de produits d’entreprises pharmaceutiques canadiennes et internationales. Elle a également mené plusieurs opérations stratégiques de prêt et de fusions et acquisitions ainsi que des opérations de financement par capitaux propres à la TSX, en plus de parachever la vente de Laboratoires Paladin inc. à Endo International en 2014 pour plus de 3 milliards de dollars. Madame Sakhia a également détenu divers postes séniors dans le domaine des finances chez Discreet Logic, une firme spécialisée dans les effets vidéo en mode digital et dans la production de logiciels d’édition, acquise par AutoDesk en 1999. 

Mme Sakhia siège au conseil d’administration de la SPCA de Montréal, au conseil des gouverneurs de l’Université McGill ainsi qu’au comité-conseil de la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill.

Samira Sakhia détient une maîtrise en administration des affaires (MBA), un diplôme d'études supérieures en comptabilité et un baccalauréat en commerce (McGill). Mme Sakhia est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM
Nommée représentante de l’Université affiliée par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Suzanne Fortier assume les fonctions de principale et vice-chancelière de l’Université McGill depuis septembre 2013 et détient depuis 2019 le titre honorifique de professeure McCall MacBain. Entre 2006 et 2013, la professeure Fortier a assuré la présidence du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Elle a occupé le rôle de vice-principale à l’enseignement de 2000 à 2005 et de vice-principale à la recherche de 1995 à 2000 à l’Université Queen’s, située à Kingston en Ontario, où elle était également professeure au Département de chimie et à l’École des sciences informatiques.

La professeure Fortier est membre du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill, nommée par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec comme représentante affiliée à l'université.

Originaire de Saint-Timothée, au Québec, la professeure Fortier a obtenu un baccalauréat en sciences (1972) et un doctorat en cristallographie (1976) de l’Université McGill. Ses travaux de recherche ont principalement porté sur l’élaboration de méthodologies mathématiques et d’intelligence artificielle vouées à la détermination de la structure protéique. Elle a également collaboré à la mise au point de techniques novatrices en exploration de données cristallographiques afin d’y puiser de nouvelles perspectives issues de vastes bases de données structurales.

La professeure Fortier a été nommée Officière de l’Ordre du Canada en 2018. Elle est également Officière de l’Ordre national du mérite de France, membre de l’Association américaine pour l’avancement des sciences et, depuis 2015, membre à titre spécial de la Société royale du Canada. Elle a reçu un doctorat honorifique des universités Thompson Rivers et Carleton de même que de l’Université de Glasgow.

La professeure Fortier préside actuellement le Global University Leaders Forum (GULF) du Forum économique mondial, est membre du conseil consultatif international de HEC Paris, du conseil d’administration du programme de bourses McCall MacBain à McGill, et siège à titre de membre universitaire au conseil des gouverneurs de Technion Institut de technologie d’Israël. Elle siège également à la Table ronde sur le milieu des affaires et l’enseignement supérieur au Canada, au conseil consultatif de Catalyst Canada ainsi qu’aux conseils d’administration de Montréal International et de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

Suzanne Fortier a siégé à de nombreux conseils d’administration et comités, dont le Conseil d’experts en sciences et en technologie du gouvernement fédéral, le conseil d’administration de la Fondation canadienne pour l’innovation, le comité directeur des Réseaux de centres d’excellence, le Groupe d’étude sur la compétitivité, la productivité et les progrès économiques de l’Ontario, Universités Canada, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le Conseil consultatif en matière de croissance économique du ministre fédéral des Finances du Canada et le Conference Board du Canada. Enfin, la professeure Fortier a siégé au Conseil des sciences, de la technologie et de l’innovation, dont elle a également assuré la vice-présidence. La professeure Fortier est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM
Nommée représentante affiliée à l’Université par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Laurie Snider est actuellement doyenne associée et directrice de l’École de physiothérapie et d’ergothérapie de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill.

En tant que membre du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) nommée par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec comme représentante affiliée à l'université, ainsi qu’à titre de membre de son comité des ressources humaines, les contributions de la Dre Snider reflètent son vif intérêt pour la mission académique du CUSM.

Après sa formation à l’Université McGill, la Dre Snider a consacré 20 ans à la pratique clinique en tant qu’ergothérapeute pédiatrique au Centre de santé pour enfants de Vancouver (aujourd'hui le BC Children’s Hospital), au Centre neurologique de Vancouver (aujourd'hui le BC Centre for Ability) et à l’Hôpital Sick Children de Toronto. En tant que directrice du programme d'ergothérapie à McGill (1995-2001), elle y a exercé un véritable leadership clinique. Chercheure boursière clinicienne Junior II du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQ-S), elle devient professeure agrégée (« tenure-track ») en 2001 et est promue professeure associée en 2007. 

Dre Snider est Fellow de l’American Academy for Cerebral Palsy and Developmental Medicine (AACPDM), membre de l’Association canadienne des ergothérapeutes (ACE) ainsi que membre régulière du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (CRIR). Ses intérêts en matière d'enseignement portent sur les approches d’ergothérapie dans les domaines de la néonatalogie, de la pédiatrie du développement, de la santé mondiale et des méthodes de recherche. Ses intérêts de recherche se concentrent dans les domaines suivants : déficiences de l’enfance, détection précoce et intervention auprès d’enfants dont le développement moteur, fonctionnel et cognitif est le plus à risque.

Laurie Snider détient un baccalauréat en ergothérapie de l’Université McGill, une maîtrise en psychologie de l’éducation de l’Université de la Colombie-Britannique et un doctorat en psychologie du développement de l’Université de Toronto. Elle a également effectué une formation postdoctorale du Programme de suivi néonatal de l’Hôpital de Montréal pour enfants. La Dre Snider est parfaitement bilingue (français et anglais).

Membre du conseil d’administration du CUSM
Désignée par le Département régional de médecine générale

Anita Brown-Johnson a été nommée en 2019 cheffe par intérim du service de médecine familiale du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) après avoir été cheffe adjointe pendant sept ans. Membre du conseil d'administration du CUSM désignée par le Département régional de médecine générale, la Dre Brown-Johnson est heureuse de partager sa vaste expérience en matière d'assurance de la qualité, d'agrément, d'éthique, de formation et de soins aux patients. Elle a également accepté récemment de coprésider le conseil d’administration du Comité d'action pour l'inclusion, la diversité et l'équité (C-AIDE).

La docteure Brown-Johnson a débuté sa carrière à la Baie-James, de 1990 à 1992 en étant la seule médecin à fournir des services à la population crie de Waskaganish. Elle est ensuite nommée au CPDP du CHSLD de Gaspé, où elle prodigue pendant 8 ans des soins aux personnes âgées, en plus d’assumer des responsabilités administratives, dont la fonction de cheffe de la Médecine. En 1997, elle est récipiendaire d’une bourse de la Légion royale canadienne qui a facilité son accès à la formation spécialisée au Centre Baycrest en soins gériatriques de l’Université de Toronto.

Recrutée par l'Université McGill en 1999, la Dre Brown-Johnson devient professeure adjointe au département de médecine familiale et au département de médecine, division de gériatrie. Elle contribue notamment à l'élaboration du cours/atelier sur les soins de transition destiné aux étudiants en médecine de dernière année pendant leur internat en gériatrie au CUSM, à la supervision des résidents étrangers pendant les stages d'observation, à la supervision des résidents en médecine familiale et des étudiants de troisième année en médecine familiale, à la direction du séminaire annuel de McGill en gériatrie interdisciplinaire, auquel participent plus de 150 professionnels interdisciplinaires de la santé, à l’animation de sessions de formation de la Méthode clinique I, de la Formation du guérisseur et de cours de Négociation/résolution des conflits professionnels, et à titre d’examinatrice pour l’OSCE pour les étudiants en médecine de dernière année, etc.

De plus, la docteure Brown-Johnson a contribué au développement des services cliniques en soins de transition et de longue durée au CUSM, en partenariat avec les équipes interdisciplinaires des secteurs concernés. En 2001, elle est nommée directrice des Soins de transition au CUSM et, en 2002, directrice de la Division des soins secondaires au Département de médecine familiale du CUSM. En tant que directrice médicale fondatrice du Bureau des soins post hospitaliers et soutien à la communauté du CUSM entre 2008 et 2015 (et directrice médicale de l'Unité de soins secondaires hospitaliers du CUSM entre 2012 et 2015), la docteure Brown-Johnson et son équipe implantent un modèle de soins novateur visant à optimiser la qualité des soins transitoires et la migration des patients entre le CUSM et la communauté, au meilleur coût possible. Ce modèle a dépassé tous les indicateurs de performance et de qualité et a remporté le prix du Département de médecine pour l'innovation en matière de soins cliniques ou de la gestion de la qualité. En collaboration avec les directeurs du programme de formation des cadres en médecine familiale du CUSM et du programme de résidence en médecine familiale de McGill, elle a également contribué à rétablir et à développer le programme de formation en médecine familiale au CUSM et a travaillé avec les partenaires du réseau à l'élaboration du programme de bourses (par exemple, le Programme de perfectionnement des compétences en médecine hospitalière de l’Université McGill).

Admise à titre de membre au Collège des médecins de famille du Canada en 2005, la docteure Brown-Johnson a publié plusieurs articles et donné de nombreuses conférences. Parmi ses récentes activités universitaires, on peut citer sa collaboration avec les départements de pédiatrie, de médecine et de médecine familiale dans le cadre du « Pediatric Transition to Adult Care Task Force », qui vise à faciliter la transition en douceur vers les soins pour adultes pour les adolescents et les jeunes adultes ayant des besoins de soins complexes continus, avec la faculté de médecine dentaire pour identifier les éléments clés pour des dirigeants efficaces, avec la division d'oncologie sur un projet de survie du cancer pour optimiser la trajectoire des soins pour les survivants du cancer et avec le département de médecine pour mettre en place une unité post-aiguë/d’autres niveaux de soins à l'Hôpital général de Montréal (HGM).

Première diplômée du Collège des sciences de l’Université Concordia, Anita Brown-Johnson a obtenu un baccalauréat en biologie, avec distinction (1983) et a ensuite terminé une année d’études doctorales en biologie moléculaire et en génétique à l’Université McGill avant de s’inscrire en médecine et de participer au programme de formation des médecins militaires des Forces canadiennes. Elle a obtenu son doctorat en médecine et sa maîtrise en chirurgie (1988), a complété sa résidence en médecine familiale au MGH et a obtenu la certification du Collège des médecins de famille du Canada (1990). Bénévole engagée et passionnée, la docteure Brown-Johnson a servi de mentor pour la relève, en plus de parrainer deux programmes de bourses d’études annuelles. Elle a présidé ou siégé à des comités et/ou conseils d'administration tels que la Fondation Montréal à cœur, l’Indigenous Health Centre of Tiohtià:ke, le Caucus Dr Kenneth Melville des professeur.e.s noir.e.s de McGill, le sous-comité mixte des gouverneurs du Sénat de McGill sur les personnes racisées et le sous-comité de la faculté de médecine sur les meilleures pratiques en matière d’admissions. Elle est présidente et directrice nationale de la division québécoise du Prix international du Duc d'Édimbourg. Récipiendaire du prix Femme de mérite de l'Association culturelle Playmas Montréal, en l'honneur de la Journée internationale de la femme 2020, pour son dévouement à sa profession et à sa communauté, la Dre Brown-Johnson est parfaitement bilingue (anglais et français).

Membre du conseil d’administration du CUSM
Désigné par le Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens

Dr Olivier Court est directeur de chirurgie bariatrique au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) depuis 2012, et directeur du programme de fellowship en chirurgie minimalement invasive à l’Hôpital Royal Victoria (HRV) du CUSM depuis 2010. Il est de plus chirurgien titulaire en chirurgie bariatrique et générale à l’HRV, intensiviste titulaire à l’HRV et à l’Hôpital général de Montréal, et professeur adjoint de chirurgie à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill depuis 2005. Ses travaux de recherche se concentrent sur les résultats de la chirurgie bariatrique ainsi que sur le métabolisme et sur la dépense énergétique chez les patients souffrant d’obésité morbide.

Dr Court est un membre du conseil d'administration du CUSM désigné par le Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens, dont il est l'actuel président élu.

Dr Court a auparavant occupé différents postes au CUSM, notamment celui de directeur de la formation dans le cadre du programme de fellowship en soins intensifs et dans le cadre des stages cliniques en chirurgie, ainsi que celui de directeur de l’unité de formation clinique « Blue Surgery » à l’HRV. Entre 2005 et 2012, il a également été directeur du programme de formation des résidents en chirurgie à l’Université McGill. 

Avant de se joindre à l’équipe du CUSM, Dr Court était chirurgien titulaire en soins intensifs et chargé de cours en chirurgie à l’hôpital Inova Fairfax, un centre médical régional de 833 lits reconnu à l’échelle nationale qui dessert la région métropolitaine de Washington D.C. Avant d'occuper ce poste, il a été chirurgien titulaire en traumatologie et en soins aigus au Health Sciences Centre Winnipeg, affilié à l’Université du Manitoba qui est le plus grand centre hospitalier universitaire du Manitoba, desservant l’ensemble de la province ainsi que le Nord-Ouest de l’Ontario et le Nunavut. 

En plus de ses activités cliniques, Oliver Court est directeur de cours pour la revue de chirurgie générale du Forum canadien de chirurgie et enseigne aux résidents et aux boursiers en soins intensifs. Il est un conférencier régulièrement invité à prendre la parole dans des congrès et a à son crédit des publications en recherche. Son travail a été reconnu par des prix et des bourses, notamment le H. Sigman Award pour l’excellence de la formation de résidents en chirurgie (2013), la bourse Tomlinson de l'Université McGill (2005-2008), la bourse de recherche Molson Brothers (2006-2008), la bourse du 175e anniversaire de l’Hôpital général de Montréal (2005), le premier prix du Wyeth-Ayerst General Resident Research Symposium (Université du Manitoba, 2000) et la bourse d’admission J. W. McConnell pour futurs étudiants en médecine de la Faculté de médecine de l’Université McGill (1989). 

Dr Court fait également partie de plusieurs comités et conseils d’administration : le comité d’examen en chirurgie générale du Collège royal des médecins du Canada ; le comité d’adhésion de l’Association canadienne des médecins et chirurgiens bariatriques ; le comité des admissions et le comité exécutif de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill pour la chirurgie générale  ; le comité paritaire de la Fédération des médecins spécialistes du Québec ; le conseil d’administration de l’Association canadienne des chirurgiens généraux, le groupe de travail en médecine bariatrique et le comité de la formation professionnelle continue (président)  et le comité de planification du Comité canadien d'éducation chirurgicale pré-graduée

Olivier Court a obtenu son diplôme de médecine à l’Université McGill en 1995 et a ensuite poursuivi sa formation en chirurgie générale à l’Université du Manitoba. En 2001, il est devenu membre du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada  et a ensuite fait d’autres fellowships en soins intensifs (Université du Manitoba) et en chirurgie bariatrique et minimalement invasive (Inova Health System, Virginie). Dr Court est parfaitement bilingue (anglais et français).

Membre du conseil d’administration du CUSM
Désigné par le Comité régional sur les services pharmaceutiques

André Bonnici occupe le poste de pharmacien en chef du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) depuis avril 2010. Il est pharmacien praticien au Québec depuis 1991 et pharmacien clinicien à l'Hôpital général de Montréal (HGM) depuis 1992. En tant que membre du conseil d'administration du CUSM désigné par le Comité régional des services pharmaceutiques, M. Bonnici est honoré de partager son point de vue et son expertise afin de relever les défis et saisir les opportunités du CUSM.

Au CUSM, il a principalement travaillé à l’unité de soins intensifs de l’Hôpital général de Montréal (HGM), tout en occupant simultanément diverses fonctions administratives (coordonnateur clinicien, coordonnateur du comité de pharmacologie et de thérapeutique, pharmacien en chef adjoint). M. Bonnici a également été responsable de la planification du nouveau département de pharmacie à la fine pointe de la technologie sur le site Glen ; ce mandat comprenait aussi les services offerts sur l’ensemble des sites du CUSM. La pharmacie du CUSM offre des services au site Glen (Hôpital de Montréal pour enfants, Hôpital Royal Victoria, Institut thoracique de Montréal et Hôpital Shriners pour enfants – Canada), à l’HGM, au Neuro et à l’Hôpital de Lachine.

M. Bonnici est un membre élu du conseil d'administration de l’Ordre des pharmaciens du Québec, où il partage son expérience et son expertise au sein de nombreux comités professionnels (établissement des priorités de la pharmacie, déontologie, technologie et ratios de la main-d’œuvre). Il est également membre de la Society of Critical Care Medicine, de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec et du Comité consultatif ministériel sur les services de pharmacie et la priorisation de la main-d’œuvre. Ce comité ministériel a pour mandat de formuler des recommandations et de fournir des orientations ayant trait au déploiement des pharmaciens dans les hôpitaux ; ses recommandations ont été publiées en 2019 et leur mise en œuvre est en cours.

Conférencier régulièrement invité à des congrès, chercheur pour de nombreuses publications et membre du comité éditorial du rapport semestriel Hospital Pharmacy in Canada, André Bonnici est également le principal auteur du chapitre consacré aux ressources humaines. M. Bonnici est titulaire d’un baccalauréat en pharmacie de l’Université de Montréal et d’une maîtrise ès sciences (pratique pharmaceutique ; pharmacie d’hôpital). Depuis 2000, il est aussi associé à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. M. Bonnici est parfaitement bilingue (anglais et français).

Membre du conseil d’administration du CUSM
Désigné par le Conseil des infirmières et infirmiers

Alain Biron travaille dans le domaine des soins infirmiers, de la performance et de la recherche depuis 25 ans. Sa vaste expérience dans le secteur de la santé et des services sociaux l’a amené à occuper divers postes en soins infirmiers, notamment à l’Hôpital général juif Sir Mortimer B. Davis, à l’Hôpital du Haut-Richelieu et au CLSC Parc-Extension. En 2009, il se joint au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) à titre de conseiller principal en évaluation de la performance. Il est ensuite nommé adjoint à la directrice du département Qualité, gestion des risques et performance. Depuis 2016, il est directeur adjoint des soins infirmiers au CUSM et professeur agrégé à l’école des sciences infirmières Ingram de l’Université McGill de la Faculté de médecine et des sciences de la santé.

M. Biron est un membre du conseil d'administration du CUSM désigné par le Conseil des infirmières et infirmiers.

La carrière de M. Biron a également été marquée par son engagement continu dans la recherche en matière de la sécurité des soins de santé et de l'amélioration de la qualité. Il compte à son actif plus d’une trentaine de publications scientifiques et a participé à de nombreuses études subventionnées, à titre de chercheur ou de co-chercheur. Il participe également régulièrement à des événements nationaux et internationaux à titre de conférencier expert. Ses travaux ont été récompensés, entre autres, par la société Sigma Theta Tau International Honor Society of Nursing et l’Institut canadien pour la sécurité des patients (bourse Philip Hassen pour la sécurité des patients).

M. Biron valorise l’engagement professionnel dans sa communauté. À ce titre, il a été membre du conseil d’administration de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (Montréal : 2009-2016 et Québec : 2010-2012). En 2020, il est devenu membre du conseil d'administration du Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone (SIDIIEF), après avoir siégé depuis 2016 au Conseil consultatif sur la qualité et la sécurité des patients du SIDIIEF.

Alain Biron est titulaire d’un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université McGill, d’une maîtrise en sciences infirmières de l’Université de Montréal et d’un doctorat en sciences infirmières, également de l’Université McGill. Il a aussi complété une formation à l’Université Harvard (School of Public Health) dans le cadre d’une bourse portant sur l’utilisation de la mesure comme levier de changement en santé. M. Biron est parfaitement bilingue (anglais et français).

Membre du conseil d’administration du CUSM
Désignée par le Conseil multidisciplinaire

Patricia Noël a débuté sa carrière comme technologue médicale à l’Hôpital Royal Victoria. Spécialisée d'abord en cytologie et en pathologie, puis en gestion, Mme Noël a à son actif plus de 18 ans d'expérience dans le secteur de la santé et des services sociaux. Elle est membre du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) désigné par le Conseil multidisciplinaire dont elle est présidente depuis 2019 et membre du comité exécutif depuis 2017.

Actuellement inspectrice des laboratoires privés en cytologie pour l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), Mme Noël est chargée de s’assurer que les laboratoires respectent les exigences légales et réglementaires, ainsi que les normes de bonnes pratiques de laboratoire. En 2013, elle a siégé au comité Santé et sécurité en pathologie pour la préparation au processus d’Agrément Canada. Elle a assumé les mêmes responsabilités (cytologiste/institutrice clinique) à l'Hôpital général juif.  

Activement impliquée dans sa communauté, Mme Noël a été représentante du Québec au Comité de nomination de la Société canadienne de science de laboratoire médical (2012-2017), vérificatrice interne à l’APTS au CUSM (2014-2018), vice-présidente du Jeune réseau des diplômés HEC Montréal (2013-2014), membre du conseil d'administration de la Maison de la Famille LeMoyne (2012-2014), directrice de projet au sein du comité de mentorat Tandem HEC Montréal (2012-2013) et membre du conseil d'administration de l'Association des étudiants aux programmes de certificat (AEPC) de HEC Montréal (2011-2012). Elle siège également à la Commission multidisciplinaire régionale de Montréal.

Elle compte également à son actif plusieurs expériences de bénévolat, notamment la collecte de fonds pour un programme communautaire « Opération retour à l’école » et la coordination d’équipes de bénévoles (le Week-end Pharmaprix pour vaincre les cancers féminins pour le Centre du cancer Segal de l’Hôpital général juif ainsi que la Course à la vie CIBC pour la Fondation du cancer du sein du Québec). Elle a également participé à la marche contre le SIDA de la Fondation Fahra. 

Mme Noël est convaincue qu’il est primordial d’offrir des services de qualité aux patients et d’apporter sa contribution au conseil d’administration du CUSM afin d’améliorer les soins offerts et de bien représenter les membres du conseil multidisciplinaire. « Nous sommes des ambassadeurs du CUSM. Nous visons l’excellence, la qualité et l’innovation », dit-elle.

Patricia Noël est titulaire d'un baccalauréat en gestion de HEC Montréal, ainsi que d'une certification canadienne en laboratoire médical et en cytologie diagnostique. Elle est membre de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec (Adm.A) et membre de la Société canadienne de science de laboratoire médical. Mme Noël est parfaitement bilingue (anglais et français).

Membre du conseil d’administration du CUSM
Désignée par le Comité des usagers du CUSM

Seeta Ramdass est la représentante du Comité des usagers du CUSM au conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et est connue pour son engagement à promouvoir des soins de santé équitables pour les patients et les familles, en particulier en encourageant la sensibilité culturelle en matière d'ethnicité, de race, de religion, de langue, de handicap, de genre, d'orientation sexuelle et de facteurs socio-économiques.

À cette fin, elle a récemment accepté de coprésider le Comité d'action sur l'inclusion, la diversité et l'équité (C-AIDE) au nom du conseil d'administration du CUSM. Elle gère également les communications du Réseau national de navigation pour nos nouveaux arrivants, un réseau national pour la diversité de fournisseurs qui aident les nouveaux arrivants, notamment dans les domaines de la santé, des services sociaux et de leur installation. Elle est également impliquée dans le processus de consultation du Groupe d'action contre le racisme du gouvernement du Québec. Elle a fait aussi partie de groupes de travail pour la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université McGill, ainsi que pour d'autres hôpitaux et réseaux universitaires locaux et internationaux.

Membre de longue date du Conseil aviseur de la famille de l'Hôpital de Montréal pour enfants, membre du Conseil de la protection des malades et du conseil d'administration de la Fondation Pour enfants, Mme Ramdass est également un leader de Santé communautaire Montréal, une initiative regroupant des patients et des cliniciens qui travaillent avec des communautés marginalisées dans le but d’adapter des services de santé adaptés aux besoins de chacune des communautés. Cette initiative découle du mouvement d'engagement des patients et des cliniciens du North American Primary Care Research Group, qui rassemble des médecins, chercheurs, travailleurs de la santé et patients afin de donner à ces derniers les moyens de devenir des partenaires égaux dans les décisions relatives aux soins de santé.

De plus, Mme Ramdass possède une compréhension approfondie des hôpitaux universitaires du réseau McGill, ainsi que des besoins des patients et de leurs familles, grâce une carrière de plus de 25 ans menée en relations publiques et communications, plus récemment dans le cadre de son rôle de directrice des relations publiques et des communications pour le Centre hospitalier de St. Mary, et de rôles axés sur la défense des intérêts des patients dans la communauté montréalaise. Tout au long de sa carrière, elle s’est employée à faire la promotion des succès cliniques, d’enseignement et de recherche des hôpitaux, universités et fondations pour lesquels elle a œuvré. Elle a aidé à la production de rapports médicaux, reportages et documentaires, incluant plus d’une centaine d’émissions sur de nombreux sujets sur la santé, des reportages liés à la médecine avec le diffuseur public national australien (Australian Broadcasting Corporation) et la série Doctor*ology mettant en vedette Leslie Nielsen, pour les chaînes Discovery et Learning. Elle a aussi apporté sa contribution à des productions documentaires sur la fusillade du Collège Dawson en 2006, dirigé les activités médiatiques du centre de traumatologie de l’Hôpital général de Montréal, en plus d’apporter son aide aux familles, aux patients et aux autorités, à l’époque de la tragédie.

Diplômée en psychologie clinique de l’Université McGill, Seeta Ramdass a aussi complété des programmes de formation en sécurité des patients. Elle a obtenu un prix de reconnaissance de la Ville de Montréal pour son travail communautaire ainsi qu’une reconnaissance à titre de porte-parole de l’année par l’Association culturelle indo-canadienne, entre autres. Mme Ramdass est polyglotte, et parle, entre autres, le français et l’anglais couramment.

Secrétaire
Membre d’office
Président-directeur général, CUSM
Professeur adjoint, (temps partiel, clinique), Département de médecine familiale, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université McGill
Président, RUISSS McGill

Le Dr Pierre Gfeller œuvre dans le réseau de la santé et des services sociaux du Québec depuis 40 ans durant laquelle il a joué différents rôles et accompli de nombreuses réalisations qui ont été reconnues par ses pairs et par les décideurs du réseau. Débutant sa carrière comme médecin de famille et évoluant ensuite vers des postes de cadre dirigeant, il a fait de l'amélioration de l’organisation des services et de la qualité des soins ses priorités, saisissant ainsi les unes après les autres les opportunités professionnelles qui se présentaient à lui. Habile à réorganiser les institutions et les services, il s'est fait connaître par son style de leadership mobilisateur et son approche axée sur les résultats, deux éléments qui ont joué un rôle déterminant depuis sa nomination au poste de président-directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) en mai 2018.

Depuis son arrivée, son objectif principal au CUSM vise à aider l'organisation à fonctionner au plus haut niveau. Sa vision repose sur une gouvernance et un travail d'équipe exemplaires, un milieu de travail respectueux, stimulant, sécuritaire et éthique, l'innovation et l'excellence dans tous les aspects de sa mission et l'engagement des parties prenantes.

Dr Gfeller est fermement convaincu que si des infrastructures solides sont le fondement nécessaire à la prestation et à l'enseignement des soins de santé ainsi qu'à la recherche, les êtres humains sont les pierres angulaires du succès. C'est dans cet esprit qu'au-delà des projets de modernisation de l'espace physique, de la technologie et de l'équipement du CUSM, Dr Gfeller veille à ce que les postes clés en clinique, en administration et en recherche soient occupés par des experts talentueux. Plaçant le respect au cœur de ses valeurs, il souhaite que l'équité, la diversité et l'inclusion deviennent une seconde nature dans les pratiques en matière d'emploi, mais aussi dans les relations avec les patients. Il a également consacré les deux dernières années à renforcer les liens avec les universités, les fondations et les communautés. Dr Gfeller occupe un poste non rémunéré à la faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill, notamment celui de professeur adjoint (à temps partiel, clinique) au département de médecine familiale. Il est également président du Réseau intégré de services de santé et de services sociaux de l'Université McGill (RUISSS McGill). À ce titre, il travaille avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et les partenaires régionaux pour améliorer constamment les services essentiels aux communautés désignées sur 63 % du territoire québécois. Un exemple de programme important lancé par le RUISSS McGill comprend le Comité des affaires autochtones, chargé de développer des projets et de faire des recommandations pour favoriser la sécurité culturelle au sein des organisations partenaires qui desservent les populations autochtones.

Avant de se joindre au CUSM, le Dr Gfeller a été président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l'Île-de-Montréal, où il a piloté l'intégration réussie des hôpitaux, des cliniques spécialisées, des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et des centres locaux de services communautaires (CLSC) de 2015 à 2018. Il a également été responsable du recrutement d'une équipe de direction solide et diversifiée, tout en assurant l'équilibre budgétaire. Entre 2012 et 2015, Dr Gfeller a occupé le poste de directeur général de l'Hôpital du Sacré-Cœur. Parmi ses réalisations, il est fier d'avoir contribué à rétablir un climat de travail positif et à améliorer les normes de qualité, de sorte que l'agrément a été accordé en 2014 sans aucune condition. Avant 2012, il a occupé des fonctions de consultant et de gestionnaire après avoir exercé la médecine en tant que médecin de famille de 1981 à 2002. Pierre Gfeller a obtenu son doctorat en médecine et de chirurgie (MD CM) de l'Université McGill (1980). Il est titulaire d'un diplôme d'études supérieures en santé communautaire de l'Université Laval (1986), d'un Executive MBA de l'Université Paris-Dauphine (2000) et d'un MBA avec mention de l'Université du Québec à Montréal (2000). Au fil des ans, il a obtenu des certifications du Conseil médical du Canada (1980), du Diplomate of the National Boards of Medical Examiners (1985) et du Collège canadien des médecins de famille (CCFP, 1987), et de spécialiste québécois en médecine familiale du Collège des médecins du (2010). Dr Gfeller est parfaitement bilingue (anglais et français).

Membre observateur du conseil d’administration du CUSM (sans droit de vote)
Désigné à titre de représentant des fondations par les fondations du CUSM

Richard Cherney est associé principal au sein des groupes de pratique Fusions et acquisitions, Marchés des capitaux et valeurs mobilières, Capital-investissement, Fonds alternatifs et capital-risque, et Sciences de la vie du cabinet d'avocats Davies Ward Phillips & Vineberg S.E.N.C.R.L., s.r.l. (« Davies »).

Admis au Barreau du Québec en 1985, M. Cherney est un partenaire juridique indispensable pour d’éminentes sociétés ouvertes ou fermées et institutions financières du Canada depuis plus de 30 ans. Il sait garder une vue d'ensemble tout en restant concentré sur les détails. En effet, sa créativité dans le secteur des sciences de la vie lui a valu d'être reconnu en 2018 comme l’avocat de l'année en biotechnologies par Best Lawyers.

Associé directeur du cabinet Davies Ward Phillips & Vineberg (« Davies ») de 2000 à 2015, M. Cherney a été conseiller en matière d'acquisitions, de dessaisissement, d'investissements, d'appels publics à l’épargne et de placements privés. Il a également été membre du comité de direction de Davies jusqu'en 2019. En 2020, M. Cherney a été nommé président du conseil d’administration de la Fondation de l'Hôpital général de Montréal (FHGM). Il conseille la direction de la Fondation dans son orientation et apporte des conseils et un soutien pour s'assurer que la FHGM atteint ses objectifs de collecte de fonds et assure une bonne gestion des dons de ses donateurs.

En septembre 2020, il a entamé un mandat de deux ans en tant que représentant de toutes les fondations du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) en tant que membre observateur du conseil d'administration du CUSM.

Richard Cherney est titulaire d'un baccalauréat ès arts de l'Université Concordia (1979) et d'un baccalauréat en droit de l'Université McGill (1982-85). Il est membre de l'Association internationale du barreau et a siégé à plusieurs conseils d'administration, notamment en tant que président de MacKinnon, Bennett & Company inc., président du Groupe Vision New Look inc. ainsi que directeur, secrétaire et conseiller d'Uniboard Canada Inc. M. Cherney est parfaitement bilingue (anglais et français).

Membre observatrice du conseil d’administration du CUSM

Kate Marr-Laing est titulaire d'une bourse Guy Drummond et poursuit actuellement sa maîtrise en sciences politiques à l'Université McGill. Ses recherches portent sur la politique sociale et la prestation de services sociaux en temps de crise au Canada. Elle se joint au conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill en tant qu'observatrice sous l’égide du programme « Girls on Boards », fondé pour promouvoir la diversité et l'inclusion dans les conseils d’administration des organismes à but non lucratif au Canada. Mme Marr-Laing a été sélectionnée pour son leadership en matière de développement communautaire et de défense des droits.

Mme Marr-Laing a récemment obtenu son baccalauréat ès arts en sciences politiques et en études sur le genre, la sexualité et le féminisme, ce qui lui a valu une place sur la liste d'honneur du doyen (2020). Au cours de ses études de premier cycle, en tant que stagiaire de recherche à l'Institut de recherche en politiques publiques, elle a modélisé des projections de la prévalence de la démence et des coûts des soins de santé jusqu'en 2030, et a élaboré des recommandations en matière de politique de santé spécifiques aux provinces pour les soins gériatriques. En outre, elle a exploré la science des données et l'éthique de la recherche en tant que chargée de recherche en politique et science des données au Centre for Social Policy and Cultural Data Science. Enfin, en tant que participante au concours de cas d'entrepreneuriat, elle a acquis une expérience précieuse dans la gestion des actionnaires, la recherche et le développement de politiques, en rédigeant dans le cadre du processus une déclaration sur la diversité, l'équité et l'inclusion pour une organisation locale à but non lucratif.

Outre ses activités universitaires, Mme Marr-Laing a eu le plaisir de présider le McGill Students' Outdoors Club, de siéger au comité consultatif des bourses et de l'aide aux étudiants et de faire partie du groupe de travail Our Turn de la Student Society of McGill, où elle a travaillé à élaborer des initiatives de lutte contre la violence sexuelle sur le campus et à informer le développement de politiques connexes propres à la faculté. Passionnée entre autres de sports, elle a gravi avec succès le Kilimandjaro et l’Elbrouz et a été monitrice de natation pour des enfants handicapés. Mme Marr-Laing parle couramment l'anglais, possède les compétences linguistiques nécessaires pour utiliser le français comme langue de travail et a une connaissance de base de l'espagnol.

 

Information pour les réunions publiques du conseil d'administration