Unité de thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Information pour les patients

La TCC cible les principaux problèmes que vous avez identifiés. 

  • Les séances ont lieu une fois par semaine. Au début de chaque séance, vous et votre thérapeute décidez ensemble du contenu de celle-ci en fonction des problèmes que vous avez identifiés. 
  • À la base, la TCC consiste à explorer les liens entre vos pensées, vos émotions et vos actions qui sont à la base de vos problèmes. Le thérapeute vous encouragera à modifier votre façon de penser et à adopter de nouveaux comportements dans les situations problématiques. 
  • Les exercices entre chacune des séances constituent une composante essentielle de la TCC. La recherche a démontré que les personnes qui font rigoureusement ces exercices obtiennent de meilleurs résultats. Ces exercices peuvent consister à noter ses pensées dans un cahier, à vérifier la justesse de certaines idées par des exercices de comportement, à développer de nouvelles compétences comme l’assertivité ou la gestion de la colère ou encore à affronter graduellement ses peurs.  
  • La thérapie a une durée limitée et compte le nombre exact de séances sur lequel le patient s’est entendu avec la thérapeute (la plupart des patients suivent entre 12 et 20 séances).
  • Toutes les interventions du thérapeute s’appuient sur les plus récentes recherches disponibles sur les problèmes qui ont été identifiés. 

 

Comment puis-je m’inscrire pour suivre une TCC à l’Unité TCC du CUSM?

Vous devez d’abord être référé par un médecin qui vous soigne (généraliste, psychiatre ou autre spécialiste), qui devra remplir le formulaire de référence. Cette procédure permet de s’assurer que la TCC est appropriée à votre situation et qu’elle pourra traiter les enjeux médicaux qui sont à la source de votre problème. On peut obtenir le formulaire par courriel, télécopieur ou la poste (voir la section Contact).

Pour être admis à l’Unité TCC du CUSM, vous devez :

  • Avoir 18 ans ou plus 
  • Être décidé à suivre une psychothérapie pour régler vos problèmes
  • Souffrir d’un trouble qui peut être traité par la TCC. Il peut s’agir de trouble anxieux, de dépression, de psychose (paranoïa ou hallucinations) ou de trouble de contrôle des impulsions.

Puisque l’Unité TCC du CUSM n’offre que la TCC de courte durée, vous devez être suivi par un médecin généraliste ou un psychiatre une fois la thérapie terminée. Si vous souffrez de schizophrénie ou de trouble bipolaire, vous devriez déjà être sous les soins d’un psychiatre, d’un médecin, d’une équipe de professionnels ou d’un gestionnaire de cas qui assureront le suivi de votre médication et des autres aspects de votre santé durant la TCC. Plusieurs de nos thérapeutes en TCC sont psychiatres ou résidents en psychiatrie : bien qu’ils puissent à l’occasion conseiller votre médecin traitant sur le choix d’une médication, ils se concentrent essentiellement sur leur travail de thérapeute au sein de l’Unité TCC du CUSM. Si vous prenez déjà un médicament, nous vous suggérons de continuer afin que nous puissions voir précisément les effets de la TCC.

 

Qu’arrive-t-il une fois que le formulaire a été reçu?

Dans les trois semaines qui suivent la réception du formulaire, notre coordonnatrice administrative vos téléphonera pour vous poser quelques questions sur le trouble mental que vous désirez traiter par la TCC, et elle vous expliquera clairement ce à quoi vous devez vous attendre. On vous fixera ensuite un rendez-vous (qui varie de trois à six mois selon la demande) pour une évaluation cognitivo-comportementale spécialisée. Lors de cette évaluation d’une durée de deux heures, on vous demandera de répondre à un questionnaire portant sur les difficultés précises que vous rencontrez ainsi que sur les symptômes que vous éprouvez. Vous passerez ensuite une entrevue avec un professionnel en santé mentale qui discutera avec vous de vos problèmes et vous expliquera brièvement ce qu’est la TCC. Il vous demandera de donner un exemple précis qui illustre votre problème et d’expliquer en vos mots quelles sont vos pensées, quelles émotions vous ressentez et quels sont vos comportements dans cette situation précise. À la fin de votre évaluation, on vous fera des recommandations de traitement. Si la TCC peut s’avérer pertinente, on vous suggérera d’entreprendre ce traitement et il vous appartiendra de décider si cette approche vous convient. Un rapport de consultation sera ensuite transmis à votre médecin traitant.  

Votre thérapeute sera soit un psychiatre, un résident en psychiatrie, un psychologue ou un thérapeute en formation qui travaille sous la supervision rigoureuse d’un spécialiste de la TCC. Les thérapeutes en formation sont tous des professionnels en santé mentale inscrits à des programmes d’études supérieures dans des universités comme l’Université McGill, l’Université Concordia ou l’Université du Québec à Montréal. Toutes les séances menées par des thérapeutes en formation sont enregistrées sur vidéo afin d’assurer la supervision et la qualité des soins (ces vidéos sont strictement confidentielles et effacées après chaque séance). 

La décision de mettre fin à la thérapie est prise en collaboration avec le thérapeute. À la fin de la thérapie, on vous demandera vos commentaires et on vous invitera à remplir le même questionnaire qu’au début afin de vérifier les progrès accomplis. Votre thérapeute pourra vous proposer une séance de rappel afin de vous aider à continuer à profiter des bienfaits de la thérapie.