Pour des informations à jour sur les activités du CUSM, consultez notre page web consacrée à la COVID-19 .

Qu'est-ce que la SMTr ?

La SMTr est un procédé au cours duquel l'activité électrique cérébrale est influencée par un champ magnétique pulsé. Le champ magnétique est généré par de brèves impulsions de courant passant à travers une bobine de cuivre en forme de 8. Cette bobine est enfermée dans un boîtier de plastique et il est maintenu à proximité du cuir chevelu de sorte que le champ magnétique puisse être focalisé sur des zones spécifiques du cortex ou de la surface du cerveau.

Le champ magnétique qui est généré par la SMTr peut pénétrer dans le cuir chevelu et le crâne de façon sécuritaire et sans douleur pour induire un courant dans des régions spécifiques du cerveau. On l’appelle la stimulation magnétique transcrânienne répétée ou SMTr parce que la stimulation magnétique est transmise à des intervalles réguliers.

De nombreux aspects de la SMTr, appelés paramètres de stimulation, peuvent être changés pour cibler des zones spécifiques du cerveau.

Les paramètres de stimulation sont les suivants :

  • Le nombre de stimuli
  • L 'intensite des stimuli
  • La durée des stimuli
  • La longueur de l'intervalle entre les stimuli
  • La zone ciblée du cerveau

Cela signifie que la thérapie par SMTr peut être personnalisée pour chaque patient et suggère qu’elle a une valeur thérapeutique. La SMTr peut aussi être utilisée pour obtenir certains effets souhaités dans le cerveau (par exemple, des effets excitateurs ou inhibiteurs) qui ont démontré des résultats prometteurs dans le traitement de diverses conditions ou maladies comme la dépression.

 

Chronologie à l'origine de la SMTr

1831

  • Faraday découvre le principe d'induction mutuelle. La loi de Faraday quantifie la conversion de l'énergie électrique en champs magnétiques et des champs magnétiques en énergie électrique.

1896

  • D'Arsonval a placé la tête d'un sujet à l'intérieur d'une bobine d'alimentation magnétique. Les sujets ont déclaré avoir vu des « magnéto-phosphènes » (étincelles) et éprouvent des vertiges et des syncopes.  

1902

  • Les chercheurs à Vienne, en Autriche, ont traité un patient pour dépression à l'aide d'une bobine électromagnétique placée sur le crâne pour passer des vibrations dans le crâne.
  • Ces innovations précoces représentent les etapes historiques qui ont jeté les bases de la version moderne actuelle de la SMTr.

1965

  • La première stimulation magnétique des nerfs chez l'homme est menée par Bickford et Fremming.

Milieu des années 1980

  • Anthony Barker de l'Université de Sheffield, en Angleterre, a construit le premier dispositif moderne et fonctionnel pour la stimulation magnétique transcrânienne (SMT). Ce dispositif a été conçu pour être un outil de neuro-diagnostic. Les chercheurs peuvent maintenant induire un mouvement dans le doigt et le pied en plaçant la bobine sur une région spécifique du cerveau. Il a également été utilisé pour étudier les fibres nerveuses et créer une carte fonctionnelle du cerveau. Le procédé non invasif et la nature indolore de l'intervention ont permis aux chercheurs d'utiliser les premiers dispositifs de SMT afin de cartographier et étudier les régions du cerveau qui sont impliquées dans la mémoire, la vision et le contrôle musculaire.

Années 90

  • Les premiers essais libres d'utilisation de SMT pour la dépression ont commencé. Höflich et al. ont suggéré que la SMT appliquée sur le vertex avait des effets antidépresseurs. La première utilisation clinique de ces appareils cible la sclérose en plaques et les maladies neuromotrices. 

2002

  • La SMTr est approuvée par Santé Canada pour l’utilisation clinique.

1900 à aujourd'hui

  • La recherche SMTr est en cours depuis plus de 20 ans dans le monde entier.
  • Plus récemment, la SMTr a été utilisée pour étudier le traitements des information sensorieles et cognitive.
  • La recherche actuelle suggère que la SMTr a un potentiel thérapeutique valable pour de nombreuses autres maladies et troubles, en plus de la dépression, en raison de sa capacité unique à augmenter ou diminuer sélectivement l'excitabilité des neurones dans les régions du cerveau. Cette nouvelle technologie représente l'innovation la plus importante en neuropsychiatrie des 50 dernières années.

 

En savoir plus sur la SMTr

La Fondation Elata 
Organisation à but non lucratif dédiée à la recherche de financement dans la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) comme traitement pour la dépression. http://www.elata.org/tms-faq.shtml 

National Institute of Mental Health (NIMH) 
http://patientinfo.nimh.nih.gov 

Pubmed.com 
Un service de l'US National Library of Medicine qui comprend plus de 17 millions de citations de MEDLINE et d'autres revues sciences de la vie pour des articles biomédicaux remontant aux années 1950. Pub Med inclut des liens vers plusieurs articles en texte et d'autres ressources connexes. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/ 

Recommandations françaises sur l'utilisation de stimulation magnétique transcrânienne répétée (SMTr) : directives de sécurité et thérapeutiques. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22153574