Pour des informations à jour sur les activités du CUSM, consultez notre page web consacrée à la COVID-19 .

Les enfants s'investissent, une pièce de monnaie à la fois

Il n’est jamais trop tôt pour informer les enfants du rôle du CUSM au sein de la communauté montréalaise. Depuis 2012, le Défi Toonie a mobilisé les élèves et le personnel d’écoles primaires et secondaires de Montréal afin qu’ils acquièrent des connaissances pratique sur les services cliniques et la recherche au CUSM et qu’ils amassent des fonds pour soutenir des projets à l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Défi Toonie« Le défi est axé sur le mieux-être des patients, l’éducation des élèves et la sensibilisation aux problèmes de santé, explique Nicole Small, coprésidente de l’événement. Chaque école choisit sa propre activité pour motiver les élèves à amasser des pièces de 2 $. Plus l’idée est créative, mieux c’est! »

Le 4 novembre dernier, la cinquième édition du Défi Toonie a été lancée à l’école primaire Roslyn. Au départ, un groupe de dix écoles de l’Association des écoles privées du Québec participait au défi, mais le groupe s’est agrandi et comprend maintenant les 12 écoles publiques et privées suivantes : l’école primaire St. Georges, The Priory, Selwyn House School, Roslyn, ECS, Lower Canada College, Merton, The Study, Willingdon, West Island College, Gardenview, Vanguard, de même que le CPE Narnia.

Dans le cadre du Défi Toonie, la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants fournit aux Amis du CUSM une liste d’articles et de projets dont l’hôpital a besoin. Deux articles ou projets sont sélectionnés par les bénévoles qui travaillent à l’événement, et les élèves participant votent pour en retenir un seul.

Le premier projet retenu pour 2017 est l’acquisition d’un pèse-bébé et d’un chariot pour les soins complexes, pour lesquels les élèves doivent amasser 7 500 $, et le second est l’achat de livres pour le Centre de ressources pour les familles de l’HME, pour un total de 7 000 $. Le résultat du vote, qui déterminera lequel des deux sera financé, sera connu à l’automne 2017.

« L’idée de faire voter les élèves vient des écoles, et vise à ce que les jeunes soient inspirés et sachent à quoi les Toonies sont destinés », explique Nicole. 

L’école Roslyn participe au défi depuis 2015. Nicholas Katalifos, directeur de l’école, explique que « Roslyn a décidé de participer au Défi Toonie parce que, à notre école, nous attachons beaucoup d’importance au CUSM dans notre communauté. La grande majorité des familles, sinon toutes, ont profité du professionnalisme bienveillant et des compétences des équipes du CUSM. Notamment, les professionnels de l’HME ont soigné des milliers d’enfants de la grande région métropolitaine, et c’est une chose dont nous sommes tous reconnaissants. »

Pour répondre au volet éducatif du défi, des stands d’activités pratiques sont organisés par le CUSM. Cette année, les stands d’activités pratiques ont soulevé l’intérêt des élèves pour divers sujets comme la cardiologie, la prévention des traumatismes, la recherche, la dentisterie pédiatrique, la nutrition et le laboratoire de pathologie oculaire. Les élèves étaient emballés de rencontrer le personnel du CUSM.

« Les membres du personnel de l’école sont très enthousiastes à la perspective de cet événement, ajoute Nicholas Katalifos. Ils trouvent qu’ils soutiennent un établissement qui a un effet direct et très positif sur leur propre vie ou celle de leurs amis et de leur famille. »

L’article ou le projet gagnant sera annoncé lors de la présentation du chèque du Défi Toonie à la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants à l’automne 2017. 

[view:image_gallery=block_18]