La lutte de tous les instants contre le cancer du cerveau

Un événement-bénéfice pour la recherche visant à vaincre le cancer qui afflige le leader du groupe The Tragically Hip

Le concert d’adieu du célèbre groupe canadien The Tragically Hip appartient désormais à la légende, mais le Neuro invite le public à ne pas oublier le lourd tribut des Canadiens au cancer du cerveau, ainsi que la nécessité impérieuse de mettre au point de nouveaux traitements.

CancerLe programme de lutte contre le cancer du cerveau de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (le Neuro) est l’un des plus importants et complets au pays. Dirigé par le docteur Kevin Petrecca, chef du Département de neurochirurgie au Neuro, le programme s’intéresse à plusieurs domaines prometteurs de la recherche sur le cancer du cerveau, dont les cellules souches cancéreuses et leur rôle dans l’origine du cancer du cerveau, de même que les rechutes à la suite de traitement.

Les cellules souches se divisent et se différencient en diverses cellules du corps, dont le sang, les tissus et les os. Or, elles se transforment parfois en cellules souches cancéreuses, et découvrir le ou les mécanismes à la source de cette transformation est crucial pour traiter le cancer du cerveau.

Bien qu’elles soient efficaces pour traiter le cancer du cerveau, la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie n’arrivent pas à éliminer les cellules souches cancéreuses, ce qui donne lieu à une repopulation des cellules cancéreuses et à des rechutes. L’élucidation du processus de création et de croissance des cellules souches cancéreuses permettra aux chercheurs d’améliorer les traitements.

« Ces 10-15 dernières années, les connaissances sur le cancer du cerveau ont grandement progressé, mais il reste beaucoup à faire. L’étude des cellules souches cancéreuses est très prometteuse pour les percées futures et le Neuro est bien placé pour tracer la voie dans ce domaine », précise le docteur Petrecca.

La recherche sur le cancer du cerveau absorbe des ressources considérables. Afin de soutenir les progrès à venir, le Neuro tient son deuxième gala annuel Une Brillante Soirée le 19 octobre 2016. L’édition inaugurale en 2015 a réuni la somme de 690 000 $ au profit de la recherche sur le cancer du cerveau.

« L’essence d’Une Brillante Soirée, ce sont les efforts conjugués d’une collectivité pour financer la recherche et apporter un soutien à celles et ceux que cette maladie mortelle a privés de parents et amis », confie Madeleine Paquin, présidente du comité d’honneur de l’événement. Le conjoint de madame Paquin a succombé au cancer du cerveau. « Si nous pouvons aider le Neuro à financer la recherche et à mettre au point de nouveaux traitements pour les patients atteints d’un cancer du cerveau, et à prolonger leur vie, nous aurons contribué à avoir une incidence positive dans la vie des personnes que cette maladie afflige. »

Selon la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales, 27 Canadiens reçoivent chaque jour un diagnostic de tumeur au cerveau. On estime que 55 000 Canadiens survivent avec une tumeur cérébrale. Il existe plus de 120 types différents de tumeurs au cerveau, ce qui complique leur traitement efficace. Le glioblastome multiforme est la tumeur cérébrale maligne primitive la plus courante. Elle est presque toujours fatale.

 

L’Institut et hôpital neurologiques de Montréal

L’Institut et hôpital neurologiques de Montréal est une destination de renommée mondiale en recherche sur le cerveau et en soins neurologiques de pointe. Depuis sa fondation en 1934 par le célèbre neurochirurgien Wilder Penfield, le Neuro est devenu le chef de file du domaine au Canada et un des plus grands centres spécialisés au monde. L’interaction étroite entre la recherche, les soins et la formation de spécialistes d’exception renforce le rayonnement du Neuro dans l’étude et le traitement des troubles du système nerveux. L’Institut neurologique de Montréal est un institut de recherche et d’enseignement de l’Université McGill. L’Hôpital neurologique de Montréal fait partie intégrante de la mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Pour tout renseignement, veuillez consulter www.theneuro.ca

 

Personne-ressource :

Shawn Hayward
Agent de communications, Institut neurologique de Montréal
514-398-3376