Les travaux de construction à l’HGM affectent les patients ayant des rendez-vous d’imagerie médicale. En savoir plus .

Une structure unique au Québec

Depuis la création des centres de traumatologie de niveau I au Québec, en 1993, le taux de survie des personnes victimes d’un trauma est passé de moins de 50 % à plus de 95 %.

Comment la situation a-t-elle pu autant s'améliorer ?

Coordination. Coordination. Coordination. Tout est là.

Lorsqu’il a créé Trauma Québec en 1993, le gouvernement du Québec a désigné cinq centres de soins tertiaires en traumatologie parmi les établissements de santé universitaires de son territoire, dont l’Hôpital général de Montréal pour le secteur adulte et l'Hôpital de Montréal pour enfants pour le volet pédiatrique.


Ces cinq établissements sont tenus d’offrir des soins et des services spécialisés et ultraspécialisés,  de soutenir la recherche et l’enseignement en matière de traumatologie et d’être actifs sur le plan de la prévention des blessures auprès de la collectivité.

Et pour répondre en tout temps aux besoins en traumatologie, l'Hôpital général de Montréal s'assure qu'un chef d’équipe de la traumatologie soit de garde jour et nuit, tout le long de l'année.