L'infirmière pivot

Si l’approche centrée sur le patient et la famille constitue une des principales forces des soins infirmiers en oncologie au Centre universitaire de santé McGill, on ne saurait passer outre le rôle crucial des infirmières pivots en oncologie (IPO). De fait, pour que le réseau intégré d’équipes interdisciplinaires puisse offrir l’ensemble des soins bio-psycho-sociaux et spirituels dont ont besoin les patients atteints du cancer et leurs familles, il importe d’assurer que la concertation et la coordination des soins et des services soient maintenues à toutes les étapes de la maladie. C’est ce qu’assume l’IPO. Ayant reçu une formation spécifique, elle veille à ce que le patient reçoive le soutien et l’information nécessaires pour que celui-ci puisse bien prendre sa santé en main. Dès l’annonce du diagnostic, elle institue un partenariat dynamique entre le patient, sa famille, l’équipe interdisciplinaire soignante, les divers services de santé (hôpitaux, CRSSS, organismes communautaires) et voit à ce que ce « front commun contre le cancer » se poursuive jusqu’à terme.

Le Centre universitaire de santé McGill compte 18 infirmières pivots en oncologie. Celles-ci tissent des liens étroits avec les patients et leurs familles et font en sorte que ceux-ci bénéficient d’un traitement personnalisé qui tient compte autant de leurs préférences et de leurs attentes que de leurs besoins. Elles communiquent ces informations à tous les intervenants du plan de traitement pour que ceux-ci agissent en une vision commune dans laquelle patients et proches se sentiront en confiance et bien encadrés dans leur lutte contre le cancer. L’infirmière pivot, un encadrement indispensable