Dr Pierre Gfeller

Président et directeur général, CUSM

Dr GfellerAu cours des 20 dernières années, le Dr Pierre Gfeller, médecin de famille de profession et détenteur d’une maîtrise en administration des affaires, s’est consacré à l’administration hospitalière; il a développé une expertise dans la gestion du changement dans le contexte de la réorganisation des services de santé et des services sociaux. Pendant toute sa carrière, il a démontré sa capacité à concilier différents intérêts, afin de créer des relations de travail positives ainsi que des partenariats solides et efficaces.

Avant de se joindre à l’équipe du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) à titre de président-directeur général, le Dr Gfeller a occupé un poste similaire au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l'Île-de-Montréal, où il a piloté l’intégration réussie des hôpitaux, des cliniques spécialisées, des centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), et des centres locaux de services communautaire (CLSC) ainsi que le recrutement d’une équipe de direction solide et diversifiée, tout en assurant l’équilibre budgétaire. Sous sa direction, la qualité des soins s’est améliorée, et des relations de travail positives et constructives se sont développées avec les parties prenantes. Le Dr Gfeller avait auparavant été directeur général de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, où il a joué un rôle clé dans l’amélioration du climat de travail et dans la création de partenariats et de relations de collaboration avec notamment la direction du corps médical, la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, le conseil d’administration et la fondation de l’hôpital. Sous sa direction, la qualité des soins de l’établissement s’est améliorée, et ce dernier s’est vu accorder le statut « agréé » (sans réserves) par Agrément Canada (2014), tout en respectant l’équilibre budgétaire.

Le Dr Gfeller a commencé son mandat de président-directeur général du CUSM à la fin de mai 2018. Pendant les 100 premiers jours de son mandat, il entend se livrer à un vaste exercice de consultation auprès des intéressés, afin de proposer des priorités stratégiques pour le CUSM, qui permettront à l’institution de réaliser son mandat en tant que centre hospitalier universitaire de pointe. Le plan misera sur les forces du CUSM en matière de soins prodigués aux patients, d’enseignement, de recherche et d’évaluation des technologies.