Enseignement et formation à l'unité de TCC

Professionnels et étudiants en santé mentale

Le CUSM est un hôpital d’enseignement affilié à la faculté de médecine de l’Université McGill. La formation en TCC peut être donnée dans le cadre d’un programme formel d’études supérieures de l’Université McGill, soit au Département de psychiatrie de l’Université McGill, soit au Bureau de formation médicale continue.  

Programmes d’études supérieures : La formation est offerte aux étudiants inscrits au cours de base aux résidents en psychiatrie, aux boursiers en psychiatrie clinique ou en recherche, aux praticiens et stagiaires en psychologie et aux étudiants de la maîtrise ou du doctorat en psychiatrie qui obtiennent une formation en recherche clinique. L’Unité de TCC du CUSM forme également des psychologues des autres centres universitaires agréés.  

Formation médicale continue : Les médecins et psychiatres peuvent faire des préceptorats pour des périodes de six mois à un an. Les autres professionnels de la santé comme les infirmiers en psychiatrie, les ergothérapeutes, les conseillers et les travailleurs sociaux peuvent faire une demande de stage individuel répondant à leurs objectifs professionnels. Des programmes de formation personnalisée peuvent être conçus en fonction des critères d’agrément de spécialiste en TCC d’organisations comme l’Academy of Cognitive Therapy (ACT) ou la nouvelle Association canadienne des thérapies cognitives et comportementales (ACTCC). 

Trois niveaux de formation sont offerts aux professionnels de la santé de toutes les disciplines (soins infirmiers, ergothérapie, travail social, psychologie, psychiatrie, psychoéducation). 

  • NIVEAU 1 (Introduction : – pratique éclairée de la TCC : pour les stagiaires désireux de savoir comment intervenir dans les soins courants aux patients traités en TCC. Il peut s’agir d’infirmières en psychiatrie dans un centre hospitalier, ou de gestionnaires de cas auprès de patients schizophrènes. 
  • NIVEAU 2 (Compétence en TCC) : pour les stagiaires qui désirent devenir thérapeutes en TCC auprès de patients souffrant de divers troubles mentaux et dans différents contextes. Il peut s’agir de professionnels désirant être thérapeutes agréés en thérapie cognitive (Academy of Cognitive Therapy, Association canadienne des thérapies cognitives et comportementales).
  • NIVEAU 3 (Expertise en TCC) : pour les stagiaires désireux d’obtenir le plus haut niveau d’expertise en TCC en vue de superviser des étudiants et d’enseigner la TCC dans divers contextes. Il s’agit de personnes intéressées à obtenir l’agrément de l’ACT ou de l’ACTCC.   

Les composantes de la formation dispensée à l’Unité de TCC du CUSM :

  1. La série de séminaires en TCC du CUSM. Ceci est une série de séminaires virtuels de 15 semaines pour les professionnels en santé mentale (p. ex., travailleurs sociaux, infirmiers, médecins, ergothérapeutes), les résidents en psychiatrie, les internes en psychologies et les stagiaires en psychologie. Cette série met l’emphase sur les stratégies de base de la TCC afin de traiter plusieurs problèmes de santé mentale, tels que l’anxiété, la dépression, la psychose, les traumas, l’insomnie et bien d’autres. En plus du matériel didactique présenté, les participants observent et pratiquent une variété de stratégies cognitives et comportementales. Les participants recevront aussi des lectures pertinentes sur chacune des thématiques abordées. Pour profiter pleinement de cette série, nous encourageons les participants à utiliser la TCC avec un ou plusieurs patients et à recevoir de la supervision individuelle au même moment. L’accès à la plateforme virtuelle Zoom, à une connexion internet à haute vitesse, à une caméra et à un microphone est nécessaire.

    Les sujets abordés sont les suivants : introduction à la TCC; conceptualisation des cas; les stratégies cognitives (p. ex., dialogue socratique, tableaux de pensées, expériences comportementales, travail sur les croyances ancrées); les stratégies comportementales (p. ex., activation comportementale, exposition, renversement des habitudes, contrôle des stimuli, gestion des contingences); l’alliance thérapeutique; la fin de la thérapie et la prévention de la rechute; et des sujets approfondis (p. ex., la psychose, l’insomnie, les symptômes posttraumatiques).

    Tous les animateurs des séminaires sont affiliés au CUSM :

    • Kia Faridi, MD, FRCPC – psychiatre
    • Jean-Philippe Gagné, PhD – psychologue
    • Gail Myhr, MD,CM, MSc, FRCPC – psychiatre
    • Jesse Renaud, PhD – psychologue
    • Marie Saint-Laurent, MD, FRCPC – psychiatre
    • Vicki Tagalakis, MEd – psychologue

    L’Unité de TCC du CUSM a reçu l’approbation de la Société canadienne de psychologie (SCP) d’offrir des crédits d’éducation continue (ÉC) pour la Série de séminaires en TCC du CUSM. L’Unité de TCC du CUSM maintient toutefois la responsabilité du programme.

    Veuillez contacter l’Unité de TCC du CUSM pour plus d’information (p. ex., horaire, formulaire d’inscription) : [email protected] 

    L’approbation de la SCP d’un individu, d’un groupe ou d’une organisation en tant fournisseur ou commanditaire d’ÉC est restreinte aux activités décrites dans le formulaire d’inscription or dans le formulaire du rapport annuel. L’approbation de la SCP ne s'applique donc pas aux autres activités qu’un fournisseur ou qu’un commanditaire pourrait offrir. Malgré une telle approbation, la SCP n’a aucune obligation légale ou financière envers un fournisseur ou un commanditaire, ou envers tout individu participant aux activités ou aux programmes des fournisseurs ou des commanditaires d’ÉC. De plus, la responsabilité du content, de la disposition et de la délivrance de toute activité d’ÉC approuvé par la SCP demeure celle du fournisseur ou du commanditaire d’ÉC. La SCP rejette toute responsabilité légale en lien avec le contenu, la disposition et la délivrance d’une activité d’ÉC qu’elle a approuvé.

  2. Supervision clinique directe individuelle ou de groupe. La fréquence, le nombre de cas étudiés et le nombre d’heures de supervision varient selon le niveau de formation et la disponibilité des superviseurs. La supervision peut consister en une étude de cas en groupe dans un contexte de TCC à une supervision individuelle en utilisant les enregistrements vidéo des séances de thérapie. Les séances de thérapie sont évaluées en utilisant l’Échelle d’évaluation de la thérapie cognitive (Young et Beck, 1980).
     
  3. Cliniques d’évaluations hebdomadaires de l’aptitude à la TCC de courte durée. Les participants développent leurs compétences en évaluation élaborant une formulation de cas et en évaluant l’aptitude d’une personne à la TCC.
     
  4. Supervision par les pairs/étude de cas chaque mois pour les praticiens de la TCC travaillant dans la communauté ou en centre hospitalier.
     
  5. Des ateliers animés par des formateurs en TCC du CUSM ont lieu tant à McGill que dans la communauté à la demande des organisations intéressées. Par exemple, les ateliers suivants ont été organisés récemment : la TCC pour le traitement des dépendances, la TCC pour le traitement des psychoses, la TCC adaptée aux aînés et la TCC dans les soins de première ligne. 
     
  6. Des conférences données par des invités experts en TCC ont lieu chaque année. Récemment, des conférences ont été données par Frank M. Dattilio, Ph.D., ABPP, membre fondateur de l’Academy of Cognitive Therapy ; Donna M. Sudak, MD, présidente de l’Academy of Cognitive Therapy ; Keith Dobson, PhD, ex-président de l’International Association for Cognitive Psychotherapy et Douglas Turkington, MD, Professeur de psychiatrie psychosociale à la Newcastle University.