Sous le radar : les travaux d'ingénierie au CUSM

Une infrastructure solide est essentielle au bon fonctionnement des hôpitaux

Derrière les murs d’un hôpital se cachent une foule de machines indispensables au bon fonctionnement des activités, comme des refroidisseurs, des génératrices et des unités de traitement d'air, entre autres. L’entretien de cet équipement est donc déterminant. Récemment, le service de l’ingénierie du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a remplacé deux refroidisseurs et tours d’eau situés dans l’aile E, au 6e étage de l’Hôpital général de Montréal (MGH-CUSM).

Bassam Ajam

« Toute l’infrastructure du CUSM est essentielle au bon fonctionnement des hôpitaux », dit Bassam Ajam, chef du service de l’ingénierie au CUSM.

 « Ces machines servent à la climatisation et alimentent tout l’hôpital en eau glacée pendant l’été, et notamment les salles d’opération et l’unité des soins intensifs, où l’équipement biomédical doit rester au frais et au sec, explique Bassam Ajam, ingénieur et chef du service de l’ingénierie au CUSM. Nous devons donc nous assurer d’avoir des machines fiables en tout temps. »

Faire d’une pierre deux coups

Réaliser des projets de cette nature n’est pas une mince tâche. M. Ajam et son équipe ont travaillé pendant un an avant l’installation du nouvel équipement, qui s’est déroulée de novembre 2015 à avril 2016. En collaboration avec des consultants, des entrepreneurs et l’équipe d’opérations des services techniques de l’HGM, ils ont tout d’abord fait sortir les anciens refroidisseurs et l’immense thermopompe, à l’aide d’une grue, par un trou fait dans le mur de l’aile E au 6e étage. Ils ont ensuite rénové la salle mécanique et installé les nouvelles machines en janvier. Le budget? Environ 3 millions de dollars.

«C’était un gros chantier, dit M. Ajam, qui planifie chaque projet de façon stratégique afin d’en maximiser les résultats et d’en faire profiter le plus grand nombre de départements et d’usagers possible. Ce nouvel équipement nous permettra aussi de réaliser des améliorations à long terme. Au fil des rénovations, nous pourrons climatiser de nouveaux secteurs. »

Au cours des trois dernières années, l’équipe du service de l’ingénierie du CUSM a mené trois autres grands projets à l’HGM:

  • rénovation de deux salles mécaniques dans l’aile E, au 5e étage et le remplacement des unités de traitement d'air datant des années 50 (chauffage, ventilation et climatisation);
  • rénovation de deux salles mécaniques de l’aile C, aux 8e et 9e étages, qui alimentent les laboratoires de l’Institut de recherche (IR-CUSM) et le remplacement des unités de traitement d'air datant des années 50 (chauffage, ventilation et climatisation); projet en cours de réalisation;
  • remplacement des unités d'air conditionné de la salle des serveurs informatiques du CUSM, avec l’utilisation d’une partie de l’équipement récupéré de l'ancien Hôpital Royal Victoria.

Selon M. Ajam, que l’on consulte lorsque tout problème, changement, rajout ou raccordement implique de l’équipement électromécanique au CUSM, il reste encore beaucoup de travail à faire dans les infrastructures de l’HGM.

« Nous n’avons rénové que quatre salles mécaniques; il en reste encore huit autres à rénover, dit-il. Ce sont des travaux qui passent souvent inaperçus, mais qui sont absolument nécessaires pour assurer le confort des usagers et le fonctionnement efficace et sécuritaire de l’équipement de nos hôpitaux. »

Le remplacement de deux refroidisseurs et tours d’eau à l’Hôpital général de Montréal, un projet d’envergure, a été réalisé par le service de l’ingénierie du CUSM.

Un été plus frais à Lachine

Au cours des six derniers mois, le service de l’ingénierie du CUSM a également réalisé deux importants projets à l’Hôpital de Lachine :

  • climatisation totale du Pavillon Camille-Lefebvre de l’Hôpital de Lachine;
  • climatisation temporaire aux Départements de pathologie, d’hématologie, de microbiologie et de pharmacie, avec des équipements récupérés de l’ancien Hôpital Royal Victoria. Ces départements seront entièrement rénovés et climatisés lors du redéploiement de l’hôpital.