Une équipe de l'IR-CUSM reçoit une subvention pour améliorer le traitement du cancer par radiothérapie

La subvention permettra à l’équipe de la Dre Enger de créer un nouveau détecteur de sources radioactives, une nouveauté dans le domaine


Gabriel Famulari (gauche) qui travaillera sur le nouveau sytème d'administration du traitement par curiethérapie et Simon Dobri (droite) qui travaillera sur le nouveau détecteur; tous deux étudiants au sein de l'équipe de la Dre Enger.
 

L’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) est fier d’annoncer que la Dre  Shirin Abbasinejad Enger, chercheuse au sein du programme de recherche sur le cancer et de l’unité de physique médicale au Centre université de santé McGill, a reçu une subvention de 60 000 dollars du Fonds des leaders John-R.-Evans (FLJE) de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). La subvention de la FCI reçue par l’équipe de la Dre Enger sera égalée par le gouvernent du Québec. L’annonce de cet octroi a été faite aujourd’hui par l’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences, à l’University of Alberta à Edmonton.  

Administrer la bonne dose 

Le défi majeur de la radiothérapie est de mesurer une dose précise de radiations et de l'administrer à la tumeur cancéreuse afin d’éliminer la cible tout en préservant les tissus sains. Motivée par le désir de repousser les limites de la radiothérapie, de réduire les complications, et d'améliorer l’état des patients après le traitement, la Dre Enger développe des techniques qui permettent d'exposer de façon précise des tumeurs à des doses de radiations en utilisant de nouvelles sources de rayonnement et des détecteurs de sources radioactives.

La subvention du Fonds des leaders John-R.-Evans (FLJE) de la FCI permettra à l’équipe de la Dre Enger de créer un nouveau détecteur de sources radioactives, une nouveauté dans le domaine, pour aider à mesurer l’administration de doses autour des sources de rayonnement et de développer un nouveau système d’administration pour la curiethérapie – une forme de radiothérapie utilisée au CUSM qui met à profit des sources radioactives situées à l'intérieur ou à proximité de la tumeur.

Le FLJE de la FCI est un fonds qui vise à aider les universités à recruter et à maintenir en poste les meilleurs chercheurs en leur procurant de l’équipement et des installations de pointe.

Détails sur le financement

Source de rayonnement et développement de détecteurs destinés à la radiophysique médicale

  • Dre Shirin Enger de l’IR-CUSM et du département d’oncologie de l’Université McGill est la chercheuse principale du projet. 
  • Un montant de 60 000 dollars provient du FLJE et un montant de 60 000 dollars du gouvernement provincial

 

Communiqué de presse de la CFI