Pour des informations à jour sur les activités du CUSM, consultez notre page web consacrée à la COVID-19 .

Journée mondiale de la MPOC : Il n'est pas trop tard pour se faire aider

Aujourd’hui se déroule la 14e édition de la Journée mondiale de la MPOC de sensibilisation à la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Le thème de cette année, « Il n’est pas trop tard », souligne les actions que les gens peuvent poser pour améliorer leur santé respiratoire, à tout moment, que ce soit avant ou après un diagnostic de MPOC.

Cette semaine, le Centre universitaire de santé McGill joint ses efforts aux patients, aux professionnels de la santé, aux organisations à but non lucratif et aux organismes gouvernementaux pour contribuer à sensibiliser le public et les professionnels de la santé à la MPOC.

Le mardi 17 novembre, entre 9 h et 15 h, un groupe de spécialistes accompagnés d’un représentant de l'Association pulmonaire du Québec tiendra un stand d'information et offrira des tests de détection très prisés de spirométrie et au monoxyde carbone.

Le jeudi 19 novembre, entre midi et 13 h à l’Atrium de l’Institut de recherche, le Dr Jean Bourbeau, directeur de la clinique MPOC et du programme de réadaptation pulmonaire du CUSM, donnera une présentation aux professionnels de la santé portant sur la prévention, la détection et la réadaptation de la MPOC.

Selon le Dr Bourbeau, l’atteinte pulmonaire est déjà installée à l’apparition des symptômes de la MPOC. C’est pourquoi le diagnostic de la maladie est généralement tardif. « Le patient est alors déjà affligé par un essoufflement et une perte d’autonomie, dit-il. C’est la raison pour laquelle il importe d’intensifier les efforts pour faire connaître la MPOC, en améliorer le diagnostic et optimiser les stratégies thérapeutiques. »

La MPOC est une maladie pulmonaire non transmissible qui prive progressivement de souffle les personnes qui en souffrent. Responsable de plus de 3 millions de décès chaque année, la MPOC est la quatrième cause de décès dans le monde. Près de la moitié, des personnes vivant avec la MPOC ignorent qu'ils ont la maladie. La MPOC est diagnostiquée à l'aide d'un test respiratoire appelé spirométrie qui est indolore et ne prend que quelques minutes à effectuer.

Les symptômes des stades précoces de la MPOC comprennent l'essoufflement, la toux chronique, et le rejet du mucus par la bouche. Les patients peuvent ralentir ou même arrêter la progression de la MPOC en réduisant leur exposition aux facteurs de risque de la maladie, tels que cesser de fumer. Le traitement est plus efficace lorsqu'il est pris dès les premiers balbutiements de la maladie. Des traitements sont toutefois disponibles à tous les stades de la maladie. Ils permettent de réduire les symptômes afin que les gens puissent participer davantage aux activités quotidiennes.

-30 -

À propos du Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

Le Centre universitaire de santé McGill, un des hôpitaux universitaires les plus prestigieux à l’échelle internationale, offre des soins exceptionnels centrés sur le patient dans le cadre desquels s’intègrent la recherche, l’enseignement et l’évaluation des technologies. Le CUSM a pour mandat de prodiguer des soins complexes au sein de la collectivité. Profondément engagé dans un continuum de soins et soucieux de travailler en partenariat, il est affilié à la Faculté de médecine de l’Université McGill et fait partie du RUIS-McGill. Ses hôpitaux (l’Hôpital général de Montréal, l’Hôpital Royal Victoria, l’Hôpital de Montréal pour enfants, l’Hôpital neurologique de Montréal, l’Institut thoracique de Montréal et l’Hôpital de Lachine) privilégient l’approche multidisciplinaire à toutes les étapes de la vie et préconisent les techniques et pratiques novatrices, les partenariats stratégiques et le leadership en matière de transfert des connaissances. Un projet de réaménagement de 2,355 milliards de dollars est présentement en cours au site Glen, ainsi qu’à l’Hôpital général de Montréal et à l’Hôpital de Lachine. Le projet en question a pour but de fournir aux professionnels des soins de santé un environnement propice à la prestation des meilleurs soins pour la vie aux patients et à leurs proches, maintenant et pour les générations à suivre, et ce dans le respect des pratiques exemplaires de développement durable, dont la certification LEED® et la certification BOMA BESt.