Une étape décisive pour faire du CUSM une meilleure institution

Une étape décisive pour faire du CUSM une meilleure institution

Ce matin, lors de la réunion publique du conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), les coprésidentes du Comité d'action sur l'inclusion, la diversité et l'équité (C-AIDE) ont présenté ci-joint l’abrégé administratif de leur rapport. En outre, le rapport complet sera publié sur notre intranet et notre site Web dès que la version française sera disponible, comme l’exige la loi. Nous avons également l'intention de traduire cet abrégé en cri et en inuktitut et de le rendre public dès que possible. 

Désireux de mieux faire et conscient de l'ampleur des enjeux liés au racisme qui ont été mis en lumière ces dernières années au Québec et dans le monde entier, notre conseil d'administration, avec l'appui de la haute direction, a demandé à C-AIDE d'examiner en détail la situation dans notre institution. Nous sommes fiers de cette initiative proactive qui constitue, à notre connaissance, une première dans le secteur de la santé au Québec et au Canada. Aujourd'hui, je suis heureux de confirmer que le conseil d'administration a examiné attentivement les dix recommandations finales du rapport et a accepté à l’unanimité de les poursuivre. La direction va maintenant fixer les prochaines étapes de la mise en œuvre de ces recommandations, sous la supervision du conseil d'administration comme le veut la pratique.

Rappelons qu'en 2021, le conseil d'administration avait déjà adopté cinq recommandations préliminaires de C-AIDE, auxquelles le CUSM a donné suite, en offrant notamment une formation sur les préjugés implicites et la sécurité culturelle, le sous-titrage codé lors des réunions publiques, en adoptant le principe de Joyce, en intégrant les principes, les valeurs et les engagements en matière d'ÉDI dans le plan stratégique du CUSM et en nommant un agent de résolution d'équité, de diversité et d'inclusion. 

Je tiens à remercier tous les participants du CUSM et de l'Institut de recherche du CUSM (IR-CUSM) qui ont répondu aux questionnaires anonymes sur le Web et/ou qui se sont portés volontaires pour partager leurs idées et les expériences qu’ils ont vécues lors d'entrevues semi-structurées ou de réponses écrites. Nous avons entendu leurs voix et nous les prenons au sérieux.  

Je souhaite également remercier C-AIDE et ses coprésidentes, en particulier les membres du conseil d'administration, Mme Seeta Ramdass et la Dre Anita Brown-Johnson, d'avoir accepté il y a deux ans ce difficile mandat, dont la mission a été perturbée par la pandémie et l'accès limité aux ordinateurs et aux courriels de nombreux membres de notre personnel.

Le racisme et la discrimination fondés sur le genre, l'orientation sexuelle, l'origine ethnique, l'âge, la religion ou le handicap n'ont pas leur place dans notre société, et encore moins dans notre système de santé. Ce rapport fait état d’incidents déplorables, qui sont chacun inacceptables, et contre lesquels nous comptons prendre des mesures énergiques. Chaque patient, soignant, travailleur de la santé, médecin et employé a le droit d'être soigné ou de travailler dans un environnement inclusif, accueillant et respectueux.

C'est ce que nous nous efforçons de faire chaque jour au CUSM.  

Nous continuerons à travailler avec les communautés autochtones de la région de Montréal ainsi qu'avec nos partenaires du RUISSS-McGill au Nunavik, dans les Terres-Cries-de-la-Baie-James, dans le Nord-du-Québec et ailleurs, afin d'améliorer les soins que nous offrons à nos patients et à leurs familles. Nous déploierons également encore plus d’efforts pour nous assurer que les groupes sous-représentés bénéficient de chances égales en matière d’emploi et d’avancement et d’un système de signalement sûr pour traiter tout problème de discrimination, de racisme et de préjugés.

Le CUSM et l’IR-CUSM comptent plus de 16 000 employés, médecins et étudiants de tous les horizons, et accueillent chaque année des centaines de milliers de patients, de soignants et de visiteurs. Le travail de C-AIDE représente un pas en avant décisif, car il nous a fourni une feuille de route pour appliquer ces principes à tous les niveaux de notre institution. Je suis impatient de vous partager les prochaines actions que nous engageons dans les semaines et les mois à venir.

Pierre Gfeller, MD, CM, MBA
Président-directeur général, CUSM 

Abrégé administratif : Rapport du Comité d'action pour l'inclusion, la diversité et l'équité du Conseil d'administration du Centre universitaire de santé McGill (Septembre 2022)