Enseignement et formation

Anciens candidats et installations de formation

La Division d’endocrinologie et métabolisme de l’Université McGill offre un programme de résidence solide et diversifié. Il attire non seulement des résidents de l’Université McGill, mais aussi d’autres universités du Canada et de l’étranger. Depuis 20 ans, des postdoctorants formés ont mené de riches carrières en endocrinologie clinique et universitaire. Le programme est donné dans les hôpitaux universitaires suivants: l’Hôpital Royal Victoria, l’Hôpital général de Montréal et l’Hôpital de Montréal pour enfants, tous au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), et l’Hôpital général juif. De plus, nous entretenons des liens étroits avec le Département d’obstétrique et de gynécologie de l’Université McGill, l’Institut et Hôpital neurologiques de Montréal (le Neuro) et la Division de biochimie clinique afin d’assurer une exposition complète à l’endocrinologie reproductive, à la neuroendocrinologie et aux tests de laboratoire endocriniens. 

Structure du programme de formation

Ce programme de deux ans permet aux étudiants qui le désirent de poursuivre une formation plus approfondie en recherche clinique ou fondamentale. Au cours de la première année, nous nous attardons à la formation clinique. Ainsi, les soins aux patients et l’enseignement sont axés sur un grand nombre de cliniques d’enseignement ambulatoire et des services de consultation auprès des patients hospitalisés. La formation clinique inclut également l’acquisition des compétences pour maîtriser les tests endocriniens dynamiques, la cytologie de la thyroïde par aspiration à l’aiguille fine et les dispositifs d’injection d’insuline. Les stagiaires passent de quatre à six mois dans chacun des trois hôpitaux universitaires pour adultes de l’Université McGill (Hôpital Royal Victoria, Hôpital général de Montréal et Hôpital général juif), de quatre à six semaines en endocrinologie reproductive, de quatre à six semaines en endocrinologie pédiatrique et deux semaines en médecine de laboratoire. 

Au cours de la deuxième année, quatre mois de formation clinique sont combinés à un bloc en recherche clinique ou fondamentale. La division est dotée de plusieurs laboratoires de recherche clinique et fondamentale de réputation internationale, qui proposent une excellente gamme de stages facultatifs. Cette période, dont le contenu est flexible par définition et adaptée aux besoins des stagiaires, peut également être consacrée à l’approfondissement de la médecine reproductive et aux méthodologies de fertilisation in vitro, ainsi qu’à la formation en biostatistique. Le vaste volume clinique représente une riche ressource pour la recherche en épidémiologie clinique. 

Les personnes intéressées à poursuivre leur formation peuvent suivre un postdoctorat d’un an sur les maladies métaboliques (directeur de programme : Dr Wen Hu), les tumeurs endocriniennes (directeur de programme : Dr Juan Rivera) et le métabolisme minéral et osseux (directeur de programme : Dr Richard Kremer). Pour en savoir plus, consultez le site Web www.mcgill.ca/endocrinology (en anglais seulement). 

Cliniques ambulatoires

Pendant les 17 mois de formation clinique, les postdoctorants participent à des cliniques d’enseignement surspécialisées hebdomadaires sur le diabète, le métabolisme des lipides, l’obésité, les maladies de la thyroïde, les troubles minéraux et osseux, la neuroendocrinologie (hypophyse, gonades et surrénales), l’endocrinologie reproductive et le diabète anténatal. 

Enseignement et conférences

Entre les cliniques d’enseignement et les services de consultation, des séances endocriniennes hebdomadaires, des clubs de lecture et des séances d’enseignement structurées et non structurées sont organisées. Un grand nombre de conférences et de colloques sont offerts par des professeurs visiteurs tout au long de l’année. 

De plus, nous organisons une journée de réflexion annuelle en endocrinologie de McGill, un événement d’une journée auquel participent le personnel, les postdoctorants et les étudiants de toute la division endocrinienne de l’Université McGill, où les résidents en surspécialité ont l’occasion de présenter leurs recherches et de se familiariser avec le travail de leurs collègues à McGill.

Postdoctorats

Docteure Natasha Garfield, directrice du programme d’endocrinologie
Courriel : nadia [dot] marchetti [at] muhc [dot] mcgill [dot] ca

Postdoctorat sur les troubles métaboliques

Durée : Un an

Type de postdoctorat : Postdoctorat d’un an en clinique et en recherche

Nombre de postes disponibles : Un

Directeur du programme : Dr Wen Hu

Pour en obtenir la description complète, consultez le site www.mcgill.ca/postgrad/fellowship_programs (en anglais).

 

Postdoctorat sur les tumeurs endocriniennes

Durée : Un an

Nombre de postes : Un 

Directeur du programme : Dr Juan Rivera

Pour en obtenir la description complète, consultez le site www.mcgill.ca/postgrad/fellowship_programs (en anglais).

 

Postdoctorat sur le métabolisme minéral et osseux

Durée : Un an

Nombre de postes : Un 

Directeur du programme : Dr Richard Kremer

Pour en obtenir la description complète, consultez le site www.mcgill.ca/postgrad/fellowship_programs.