Voix de consensus et Voies d'avenir

Le Conseil d’administration du Centre universitaire de santé McGill a unanimement adopté ce rapport crucial

En mai dernier, le Comité des consultations stratégiques du Conseil d’administration du CUSM était mandaté pour définir la contribution du CUSM en tant que centre hospitalier universitaire (CHU) au sein du réseau de la santé québécois et à l’exploration de nouvelles formes de collaboration entre partenaires, tout en tenant compte des réformes découlant du projet de loi no 10.

Hier soir, le Conseil d’administration a unanimement adopté le rapport de Melissa Sonberg, «Voix de consensus et Voies d’avenir», endossant pleinement le vaste consensus, ses recommandations et ses orientations stratégiques.

Voir ci-bas la lettre de Claudio Bussandri, président du Conseil d’administration du CUSM. Elle contient des liens vers la lettre de Mme Solberg et le rapport.

 

Le 7 mars 2017

Chèr(e)s collègues,

En mai dernier, le conseil d’administration du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) mandatait Melissa Sonberg pour diriger des consultations stratégiques sur la contribution du CUSM en tant que centre hospitalier universitaire (CHU) au sein du réseau de la santé québécois et à l’exploration de nouvelles formes de collaboration entre partenaires, tout en tenant compte des réformes découlant du projet de loi no 10.

Je suis heureux de vous informer qu’hier soir, le Conseil d’administration a unanimement adopté ce rapport crucial «Voix de consensus et Voies d’avenir», endossant pleinement le vaste consensus, ses recommandations et ses orientations stratégiques. Je veux remercier chacun d’entre vous qui avez participé à cette consultation élargie, y compris les membres de la haute direction, les membres du personnel clinique ou de support, les médecins, les patients ainsi que les représentants de nos fondations, de nos corporations, des Amis du CUSM et des syndicats.

Le rapport réaffirme nos valeurs en tant que CHU et souligne notre fierté en tant que partenaire de la Faculté de médecine de l’Université McGill, tout en dressant les voies de l’avenir. Il confirme notre engagement de mettre les intérêts de nos patients à l’avant plan et que ces intérêts agissent comme principe directeur de nos décisions et de notre action.

Dans ce but, nous soutenons le maintien de la gouvernance actuelle des institutions de l’Ouest de l’Île de Montréal ainsi que leurs liens étroits et respectifs avec leur communauté et fondations.

Toutefois, il faut être clair : le CUSM ne préconise pas le statu quo.

Nous priorisons la mise en place d’un modèle de gouvernance clinique intégrée sous l’égide d’un RUIS redynamisé. Ce nouveau modèle sera accompli grâce à un processus piloté par nos professionnels de la santé et nos patients et mis en œuvre en collaboration avec nos partenaires.

Je vous encourage à lire la lettre de transmission de Melissa Sonberg, qui constitue un sommaire exécutif, ainsi que le rapport.

Tous les membres du CA se réjouissent qu’un consensus ait émergé sur notre orientation future. Je vous invite à vous joindre à moi pour souligner le travail colossal et empreint de professionnalisme accompli par Melissa Sonberg. Je veux aussi vous remercier de votre soutien et dévouement au CUSM.

Claudio Bussandri
Président du Conseil d’administration