Cancer de la prostate : deux récipiendaires de l'Institut de recherche du CUSM récompensés pour leurs projets novateurs

Une équipe de chercheurs de l’IR-CUSM reçoit 200 000 $ de la Fondation Movember et de Cancer de la Prostate Canada

Quatorze équipes canadiennes de recherche avant-gardiste sur le cancer de la prostate ont vu leur innovation récompensée par une Subvention de découverte Movember, financée par la Fondation Movember par l’intermédiaire de Cancer de la prostate Canada (CPC). Les titulaires de ces subventions ont été choisis en raison de leurs projets de recherche inédits qui ont le potentiel de changer considérablement les choses dans un bon nombre de domaines du spectre de la recherche sur le cancer de la prostate. Chaque subvention peut atteindre jusqu’à 200 000 $.

Dr. Aprikian
Dr Armen Aprikian, urologue en chef au CUSM et chef de la Division d’urologie de l’Université McGill.
Dr. Alice Dragomir
Dre Alice Dragomir, qui est professeure adjointe au département de chirurgie de la division d’Urologie à l’Université McGill.

« Nous continuons de faire des progrès importants dans les voies bien établies de la recherche sur le cancer de la prostate, mais nous devons également continuer d’explorer de nouvelles approches, a expliqué M. Stuart Edmonds, vice-président de la Recherche, de la Promotion de la santé et du Soutien des survivants de CPC. 

Grâce à ce nouveau financement, nous produisons de nouvelles connaissances afin de créer un nouvel espoir pour l’homme sur huit au Canada qui recevra un diagnostic de cancer de la prostate au cours de sa vie. » « La communauté des chercheurs en recherche sur le cancer de la prostate a considérablement contribué à l’échelle mondiale aux progrès récents des traitements du cancer de la prostate et des soins en la matière. Malgré ces progrès, il reste encore beaucoup à faire pour parvenir à distinguer les cancers de la prostate bénins des cancers de la prostate mortels et à freiner la progression de la maladie. Grâce au programme des Subventions de découverte Movember, nous avons la conviction que les nouvelles approches adoptées dans ces projets apporteront de grands progrès au cours des prochaines années », a déclaré Paul Villanti, directeur administratif des Programmes à la Fondation Movember. Travaillant dans divers établissements du pays, les titulaires des subventions de cette année et leurs équipes abordent collectivement un large éventail de sujets, dont les nouveaux biomarqueurs diagnostiques, les cibles des traitements et des analyses économiques. 

Félicitations à nos deux chercheurs de l’IR-CUSM, la Dre Alice Dragomir, qui est professeure adjointe au département de chirurgie de la division d’Urologie à l’Université McGill ainsi qu’au Dr Armen Aprikian,  urologue en chef au CUSM et chef de la Division d’urologie de l’Université McGill

Avec leur équipe, les Drs Dragomir et Aprikian effectueront une analyse de rentabilité exhaustive d’un certain nombre de nouveaux tests qui semblent prometteurs sur le plan clinique pour ce qui est du dépistage, du diagnostic ou du traitement du cancer de la prostate, mais que les centres médicaux n’utilisent pas couramment ni au Canada ni à l’étranger en raison d’un manque de preuves de leur coût-efficacité. En prouvant le coût-efficacité des interventions, l’équipe vise à orienter la prise de décisions et à contribuer à accroître l’accès aux nouveaux progrès du dépistage et du traitement du cancer de la prostate. On s’attend à ce que les résultats de cette étude améliorent les décisions cliniques, l’optimisation des soins de santé, influencent les décisions en matière de politique de santé et augmentent l’autonomie des patients.

Communiqué de presse national : www.prostatecancer.ca