Déplacement temporaire du service de TEP de l’Hôpital général de Montréal au site Glen. En savoir plus .

La chercheuse Nitika Pant Pai à l’IR-CUSM veut améliorer l’accès à l’autodépistage du VIH chez les Canadiens

Nitika Pant Pai, M.D., Ph. D., est une ardent défenseure de l’autodépistage du VIH comme avancée pouvant réduire les obstacles liés au dépistage du VIH.

Le Canada approuve une trousse d’autodépistage du VIH à la veille de la Journée mondiale du SIDA 2020 

Source: CMAJ et l’IR-CUSM. Les personnes atteintes du VIH peuvent vivre de longues vies saines. Un test de dépistage, un diagnostic et un lien vers des soins et services appropriés sont reconnus comme étant les premières étapes essentielles.

Nitika Pant Pai, M.D., Ph. D., une experte mondiale en matière de diagnostic rapide et d’autodépistage du VIH, est une ardente défenseure de l’autodépistage du VIH comme avancée pouvant réduire les obstacles liés au dépistage du VIH depuis 2008. Épidémiologiste clinique et scientifique dans le Programme en maladies infectieuses et immunité en santé mondiale à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), la Dre Pant Pai a récemment publié un commentaire intitulé  Time for HIV self-testing in Canada: a vision and an action plan dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ). La Dre Pant Pai et son collaborateur, le Dr Réjean Thomas de la Clinique médicale l’Actuel, ont soutenu que le Canada devrait intégrer l’autodépistage du VIH au système de santé pour réduire le fardeau de la maladie et pour atteindre des cibles d’élimination du VIH.

« Au Canada, nous avons besoin d’approbations rapides pour plusieurs trousses d’autodépistage du VIH, incluant des tests oraux et sanguins et des tests d’urine, en plus du déploiement de stratégies diverses et culturellement adaptées, et du développement de lignes directrices provinciales et fédérales propres à l’autodépistage du VIH », explique la Dre Pant Pai dans CMAJ. « Le manque de financement, de volonté politique et d’une grande disponibilité de dépistage conventionnel du VIH dans les laboratoires de santé publique a possiblement retardé l’introduction de l’autodépistage du VIH. Nous sommes en 2020, le temps est maintenant venu d’investir dans l’autodépistage du VIH. »

Peu après la publication de ce commentaire, Santé Canada a annoncé l’approbation du premier test d’autodépistage rapide du VIH par voie sanguine au Canada. Le 3 novembre 2020, bioLytical Laboratories a annoncé qu’une licence pour un appareil médical avait été accordée à INSTI HIV Self Test. L’entreprise déclare que le test d’autodépistage du VIH INSTI® est fabriqué au Canada, produit un résultat en une minute et est efficace à plus de 99 %. Ils notent que ce test offre de nouvelles opportunités d’atteindre les personnes non diagnostiquées, ce qui peut mener à de meilleurs résultats de santé et une baisse des nouvelles transmissions du VIH.

Dans une entrevue avec la Presse canadienne à propos de cette première approbation réglementaire d’une trousse d’autodépistage du VIH au Canada, la Dre Pant Pai a déclaré : « C’est une première historique, mais nous espérons pouvoir faire progresser les tests d’autodépistage et les tests d’analyse hors laboratoire rapides pour que plus de gens y aient accès. »

« L’introduction des tests d’autodépistage du VIH au Canada devrait entraîner une meilleure détection du VIH chez les populations non diagnostiquées qui font actuellement face à des difficultés en matière de dépistage, ainsi qu’une amélioration de la gestion du VIH, nous rapprochant ainsi de la cible de traitement 95-95-95 d’ONUSIDA », écrivent les Drs Pant Pai et Thomas dans leur commentaire publié dans CMAJ. « Ce serait un jalon historique au fil du long chemin vers le contrôle et l’enrayement de l’épidémie de VIH au Canada. »

Informations complémentaires

Lisez le commentaire publié dans CMAJ : Nitika Pant Pai et Réjean Thomas. Time for HIV self-testing in Canada: a vision and an action planCMAJ November 02, 2020 192 (44) E1367-E1368; DOI: https://doi.org/10.1503/cmaj.201160

Apprenez-en davantage sur l’application mobile libre d’accès de la Dre Pant Pai, HIVsmart!, conçue pour rendre le dépistage du VIH plus accessible. Soutenez ces efforts en visitant la Fondation du CUSM.

Apprenez-en davantage sur l’auto-dépistage du VIH en visionnant l’émission Les années lumière sur Radio-Canada, l’épisode du 29 novembre 2020.