Montréal, le 26 avril, 2023 – Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) annonce aujourd’hui sa décision concernant le plan clinique de l’Hôpital de Lachine du CUSM et de confirmer que celui-ci devient un hôpital communautaire. Cette décision fait suite à des échanges avec de nombreuses parties prenantes, à la réception du rapport d’analyse d’écarts entre la situation actuelle et deux scénarios envisagés, et à des discussions avec les autorités du MSSS.

Il est important de noter que les travaux ont inclus des échanges avec des élus des niveaux provincial et municipal, des membres de la communauté, dont un patient-partenaire, des représentants du MSSS, le DRMG de Montréal, le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, la Faculté de médecine de l’Université McGill, les chefs des départements médicaux du CUSM impliqués à l’Hôpital de Lachine et les leaders cliniques de l’Hôpital de Lachine et les employées. De plus, nous avons aussi pris le temps de prendre en considération l’avis des citoyens, qui nous ont fait parvenir de nombreux messages par le biais de lettres, de courriels, d’appels téléphoniques et lors des séances publiques du Conseil d’administration du CUSM.

Ainsi, l’urgence de Lachine rouvrira progressivement au cours des prochains mois, pour finalement être en mesure de recevoir les patients ambulants et les ambulances 24/24, 7 jours sur 7. Au cours des prochaines semaines, nous allons désigner un gestionnaire qui sera responsable d’encadrer les activités de l’hôpital. D'ici septembre 2023, un groupe de travail mené par la directrice des Services professionnels et, entre autres, composé d’experts mandatés par le MSSS, mettra en place les prérequis pour cette réouverture, ce qui permettra aussi l’ouverture aux admissions de patients avec des conditions plus aiguës.

Les unités d’hospitalisation, qui en ce moment comprennent 36 lits, seront progressivement rehaussées au cours de 12 à 18 prochains mois de 20 lits supplémentaires pour répondre à divers besoins cliniques, dans la mesure où le recrutement de main-d’œuvre et de médecins de famille le permettra.

Par ailleurs, après l’analyse de plusieurs facteurs, dont le fait que l’Hôpital de Lachine évolue dans un milieu urbain à quelques kilomètres d’autres hôpitaux qui offrent ces services, l’unité de soins intensifs ne sera pas rouverte. Les protocoles de transferts des patients vers d’autres sites qui sont en vigueur depuis plus d’un an demeureront en place.

Les travaux d’analyse menés au cours des derniers mois ont permis de discuter d’avenues de développement à l’Hôpital de Lachine pour les départements de chirurgie, d’imagerie et de médecine spécialisée. Le développement de ces projets se poursuivra tout comme la construction du projet de modernisation de plus de 220 M$ de l’Hôpital de Lachine.

Un processus de transition impliquant notamment divers intervenants de la communauté sera mis en place pour assurer un déploiement harmonieux des divers services. Nous remercions toutes les personnes qui ont contribué à cet important travail de repositionnement qui jette les bases à la relance de l’Hôpital de Lachine et nous souhaitons inviter la communauté à travailler ensemble afin d’assurer son avenir prometteur.