Pour des informations à jour sur les activités du CUSM, consultez notre page web consacrée à la COVID-19 .

Le point sur notre situation budgétaire

Comme vous le savez, le CUSM a obtenu de très bons résultats financiers en 2018-2019. Grâce aux efforts fournis dans plusieurs secteurs d’activité, à une grande rigueur budgétaire et aux revenus additionnels reçus du MSSS en fin d’année, nous avons beaucoup progressé vers l’équilibre budgétaire.  J’ai d’ailleurs souligné nos accomplissements et félicité nos équipes pour leurs efforts soutenus à cet égard.

Pour 2019-2020, le CUSM a reçu une cible d’économie à réaliser via des améliorations continues et des gains de performance, à l’instar de l’ensemble des établissements du réseau de la santé et des services sociaux. Notre cible s’élève à environ 12,5 M$.

Or, après trois périodes financières, le CUSM affiche un déficit cumulatif de plus de 9 M$. Ces résultats sont très préliminaires, mais constituent un signal d’alarme. À plusieurs égards, notre performance financière est enviable et se compare avantageusement à celle d’établissements comparables. Toutefois, nous devons poursuivre nos efforts pour déployer les meilleures pratiques dans certains secteurs d’activités où notre rendement est inférieur.

Toutes les équipes cliniques doivent collaborer à l’atteinte de nos cibles d’amélioration, en assurant une plus grande pertinence des soins et services, et des économies dans les contrats de fournitures et autres. C’est le déploiement des meilleures pratiques qui nous permettra de conjuguer renforcement de l’accès et de la qualité des services d’une part, et réalisation d’économies d’autre part.

Par ailleurs, certains revenus devraient être confirmés au cours des prochains mois, entre autres grâce aux développements majeurs des soins et services prévus dans le cadre du budget 2019-2020 du portefeuille du ministère de la Santé et services sociaux (MSSS). Une part significative du déficit étant liée aux nouvelles molécules contre le cancer, nous espérons également un financement additionnel de la part du MSSS sur ce volet.

Dans tous les établissements, même les plus performants, certains secteurs doivent faire l’objet d’une révision des pratiques. Tout sera donc mis en œuvre pour permettre au CUSM de terminer l’année financière 2019-2020 au plus près de l’équilibre budgétaire.

Dr Pierre Gfeller, MD CM MBA
Président-directeur général
Centre universitaire de santé McGill

Catégories