Déplacement temporaire du service de TEP de l’Hôpital général de Montréal au site Glen. En savoir plus .

Tête-à-tête avec...

Dr. Mohammed Alreshidan, resident in Pediatric Cardiac Surgery, Montreal Children’s Hospital
Dr Mohammed Alreshidan, résident en chirurgie cardiaque pédiatrique, Hôpital de Montréal pour enfants

« Voir un patient, quelques mois après sa chirurgie, jouer et sauter partout... c’est très gratifiant. Les enfants peuvent poursuivre leur vie et accomplir de grandes choses. »

Quel est votre rôle à l’Hôpital de Montréal pour enfants, et comment y être vous arrivé?

Je suis résident de 5e année en chirurgie cardiaque, et j’achève ma rotation de six mois en chirurgie cardiaque pédiatrique. J’ai commencé ma résidence à l’Université McGill en 2011, après avoir terminé mes études de médecine à l’Université de Ryad en Arabie saoudite, d’où je viens. J’obtiendrai mon diplôme en juin prochain après avoir terminé mes six années de résidence ici.

Qu’est-ce qui vous a amené à vouloir étudier en chirurgie cardiaque?

J’étais encore à l’école secondaire quand ma cousine a donné naissance à un enfant qui présentait une malformation cardiaque. Il a été opéré juste après sa naissance, après quoi il a mené une vie totalement normale ; ça m’a beaucoup inspiré. Mon oncle aussi a souffert de cardiopathie quand j’étais jeune, j’ai donc été souvent exposé à ces expériences. J’étais déjà intéressé par le cœur et son fonctionnement, et quand je suis entré à l’école de médecine, mon intérêt s’est juste confirmé.

En quoi le travail avec des enfants diffère-t-il du travail avec des patients adultes?

Ça pose des défis uniques. Vous ne soignez pas juste le patient ; vous devez aussi travailler étroitement avec les parents de l’enfant, qui sont évidemment très inquiets et préoccupés quand ils apprennent que leur enfant doit subir une opération à cœur ouvert. Pratiquer des interventions chirurgicales sur de si petits enfants est aussi très complexe sur le plan technique, et nous devons nous fier au savoir-faire de l’équipe qui nous entoure pour nous assurer que tout est fait avec la plus grande rigueur.

Avec quels médecins travaillez-vous actuellement et comment vous aident-ils à approfondir vos connaissances?

Je suis très fier de pouvoir travailler et apprendre auprès du Dr Christo Tchervenkov, qui a plus de 29 ans d’expérience comme chirurgien cardiaque pédiatrique, et du Dr Pierre-Luc Bernier, qui propose des perspectives et des techniques novatrices. C’est bien d’avoir ce mélange d’expérience et de force nouvelle pour accroître mes connaissances.

Qu’est-ce qui est le plus gratifiant dans votre travail?

Revoir les patients quelques mois après une opération ; quand vous voyez un enfant que vous avez opéré qui joue et saute partout dans la clinique, c’est vraiment gratifiant. J’ai aussi eu l’occasion de rencontrer des patients adultes qui avaient été opérés alors qu’ils étaient enfants et qui ont maintenant besoin d’une intervention de suivi. Vous les rencontrez et vous découvrez qu’ils ont réalisé de grandes choses : ils se sont impliqués dans leur communauté, ont fait des études… C’est extrêmement enrichissant pour moi.