Notre approche

Griffith Edwards Centre

L’objectif principal des soins de l’Unité d’alcoologie et de toxicomanie du Centre universitaire de santé McGill est l’abstinence de drogues et de médicaments. Dans le but d’aider nos clients à atteindre cet objectif, les programmes de soins sont personnalisés et varient considérablement d’une personne à l’autre. Le programme recommandé peut être de très courte durée ou s’étendre sur une période de 6 à 12 mois. Dans certains cas, une Désintoxication en établissement est recommandée, suivie d’une référence vers un établissement de soins prolongés comme Portage et le Pavillon Foster. L’approche thérapeutique suivie sera déterminée pendant l’évaluation initiale en clinique et elle est expliquée à ce moment.

La principale modalité de soins est une thérapie de groupe. Elle offre une occasion unique d’échanger des points de vue et des expériences avec d’autres personnes qui se rencontrent afin d’apporter des changements dans leur vie, à leurs attitudes et comportements.

Une autre modalité de soins est le counselling individuel à court terme et le suivi. Le rôle du thérapeute est d’aider à identifier les stratégies qui seront efficaces pour atteindre et maintenir l’abstinence envers l’alcool et la drogue. Nous utilisons une approche d’équipe et les personnes peuvent être traitées par plus d’un professionnel pendant au cours du traitement. Les objectifs de notre programme sont d’aider les personnes à acquérir un mode de vie sans drogue, d’examiner la fonction que la ou les substances peuvent avoir eu, et élaborer de nouvelles façons de s’adapter aux situations sociales, professionnelles et interpersonnelles. Le dépistage de drogues dans l'urine qui fait partie du programme est obligatoire pour tous nos clients. Les procédures sont expliquées en détail lorsque le programme débute.

Certains éléments de notre approche de soins fondée sur des données probantes 

Les éléments du modèle de bonnes pratiques sont :

  • Évaluation formelle et approfondie des éléments biologiques, psychologiques et sociaux ainsi que des troubles psychiatriques sont effectués lors de l’évaluation initiale.
  • Recommandation d’abstinence en matière de substances et de dépendance.
  • Évaluation psychiatrique et évaluation continue, prestation de services, références.
  • Combinaison de thérapie de groupe et individuelle
  • Différentes intensités de soins selon sur l’évaluation des besoins.
  • Utilisation sélective des pharmacothérapies spécifiques pour les troubles liés à la toxicomanie (p. ex  Naltrexone, Disulfirame, Buprénorphine
  • Groupes spécifiques pour l'acquisition de compétences (p. ex. Lutte contre le stress, prévention de la rechute).