Mise à jour importante concernant les visites aux patients du CUSM. En savoir plus .

Précisions sur le personnel en quarantaine, l'isolement et l'utilisation d'ÉPI au CUSM

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) souhaite clarifier certains points soulevés dans un article publié vendredi dernier sur le site de CTV News.

À l'heure actuelle, sur 3219 infirmières, 29 sont en quarantaine, ce qui représente moins d'un pour cent (0,9 %) de notre personnel infirmier. Au cours des deux derniers mois, deux éclosions ont été déclarées à l'Hôpital général de Montréal du CUSM. Du 3 au 11 novembre, au 15e étage, trois infirmières ont été déclarées positives et une infirmière a été mise en quarantaine. Du 12 novembre au 13 décembre, à l'urgence, cinq infirmières ont été déclarées positives et six infirmières ont été mises en quarantaine.

Le CUSM applique la mesure stricte d'isolement obligatoire pour tout le personnel présentant des symptômes de la Covid-19. Toute personne présentant des symptômes ou ayant été en contact avec une personne testée positive ne doit pas se présenter au travail et doit appeler une ligne dédiée pour obtenir des instructions. En aucun cas, nous n'exigerons des infirmières présentant des symptômes de COVID-19 qu'elles continuent à travailler.

Le personnel clinique doit adhérer aux pratiques de routine de prévention et de contrôle des infections, qui sont essentielles pour prévenir la transmission nosocomiale de COVID-19. Cela inclut l'hygiène des mains, l'équipement de protection individuelle (ÉPI), l'étiquette respiratoire, le fait de ne pas se toucher le visage avec des mains contaminées, le contrôle des sources, le nettoyage et la désinfection de l'environnement, entre autres éléments. Le CUSM dispose d'un inventaire approprié d’ÉPI pour les travailleurs de la santé qui offrent des soins aux patients et en assure la gestion efficace. Bien que nous continuions à gérer l'ÉPI de manière responsable, nous ne demandons en aucun cas au personnel de porter de l'ÉPI qui n’est pas sécuritaire.

En cette période de crise, nous avons dû prendre la difficile décision de réorganiser nos équipes et nos ressources. Il est certainement vrai que nos travailleurs de première ligne vivent des situations et des horaires auxquels ils n'étaient pas habitués auparavant. Cependant, nous tenons à préciser qu'aucune période de vacances prévue pour le personnel infirmier du CUSM n'a été annulée.

Nous reconnaissons que notre personnel peut être en proie à une détresse psychologique et à un épuisement professionnel en ces temps difficiles. Nous nous soucions de leur bien-être physique et émotionnel et avons pris des mesures supplémentaires pour les soutenir.

Enfin, alors que nous traversons des circonstances extraordinaires, nous remercions sincèrement tout le personnel de nos sites pour leur travail acharné, leur collaboration et leur contribution incommensurable au bien-être de nos patients.

Pages liées