Pour des informations à jour sur les activités du CUSM, consultez notre page web consacrée à la COVID-19 .

L'espoir de rentrer à la maison

Bonjour,

Je m’appelle Patrice Côté et je suis le papa d’un petit garçon très courageux du nom de Jérémie Ward-Côté. Jérémie vit à Bertrand, près de Caraquet, dans le nord du Nouveau-Brunswick.

Il n’avait pas encore trois ans quand, au début de juillet 2014, en l’espace de quelques jours, il a été transféré de l’Hôpital régional Chaleur de Bathurst au CHUL de Québec, puis au Children. Des tests ont démontré que Jérémie avait une tumeur cancéreuse au cerveau qui avait fait des métastases tout le long de sa moelle épinière. À son arrivée au Children, sa moelle était si comprimée qu’il avait perdu l'usage de ses jambes.

Jérémie

Ce fut le début d’un long combat qui a entraîné six cycles de chimiothérapie, 38 traitements de radiothérapie, trois greffes de cellules souches, plus d’une centaine de transfusions sanguines et d’innombrables séances de physiothérapie. Le 5 mars, huit mois presque jour pour jour après son arrivée au Children, Jérémie a terminé son protocole de traitements. On l’a ensuite transféré au CHUL de Québec où il poursuivra sa convalescence. Il sera ainsi plus près de ses grands-parents paternels, de son parrain et de sa marraine, qui vivent dans la grande région de Québec.

Jérémie

Depuis son retour à la maison à la fin avril, Jérémie va relativement bien. Il a retrouvé ses chats et sa salle de jeux et adore aller à la bibliothèque municipale et à l'épicerie avec ses parents. Son cancer n’est pas revenu, mais il a subi quelques revers et ne peut pas encore marcher couramment. Nous pensons très souvent à nos nombreux amis du Children, qu'ils soient médecins, infirmiers ou patients. Malgré l'éloignement, grâce aux médias sociaux, nous nous tenons au courant du combat des nombreuses familles avec qui nous avons développé des liens d'amitié lors de notre passage au Children.

Jérémie

La famille Ward-Côté remercie du fond du cœur toute la grande famille du Children, et tout particulièrement les docteurs  Jeffrey Atkinson, Adam Flemming, Carolyn Freeman, David Mitchell, Geneviève Legault et Nada Jabado; les résidents Catherine Goudie, Janie Charlebois et Amit Dotan; les infirmières Julie Brouillard, Line Mainville et Dolores Suarez; la physiothérapeute Melissa Turner; le chauffeur Tony Zisimopoulos; les éducateurs Bertrand, Anna et Hélène; la travailleuse sociale Laura Johnston; la nutritionniste Chantal David; ainsi que le personnel des départements d’anesthésie et d’inhalothérapie, des unités 8D et 7C, de la salle de réveil et de la clinique d’hémato-oncologie. Les mots ne peuvent exprimer toute notre gratitude. Vous occuperez, pour toujours, une place très spéciale dans notre cœur.

Jérémie

Patrice Côté