Mise à jour importante concernant les visites aux patients du CUSM. En savoir plus .

Le Dr Sarkis Meterissian parmi les lauréats 2020 du concours «1 million pour aider » de la Fondation du cancer du sein du Québec

Dr. Sarkis Meterissian among the 2020 winners

Au mois de janvier 2021, le Dr Sarkis Meterissian, directeur de la clinique du cancer du sein au CUSM, et son équipe, ont reçu un coup de pouce financier de 109 000 dollars de la Fondation du cancer du sein du Québec, par le biais d’un concours intitulé « 1 million pour aider ». La Fondation appuie des projets qui ont le potentiel de changer la façon de soigner les personnes atteintes du cancer du sein au Québec en améliorant leur qualité de vie et leur expérience-patient.

Le chirurgien en oncologie souhaite mesurer l’impact d’un « coach de vie » pour accompagner les patientes qui sont rendues à l’étape d’effectuer un retour à la vie active après avoir eu le cancer. « Une fois tous les traitements terminés, les patientes se font dire qu’elles doivent reprendre leur vie et retourner au travail, commence le Dr Meterissian. C’est plus facile à dire qu’à faire ! Elles ne se lèvent pas un matin en se disant, bon je vais faire mon lunch et aller travailler. Elles ont souvent mis toutes leurs énergies à survivre; ce n’est pas si simple de passer à une autre étape. »

Le CUSM a déjà un centre de soutien innovateur et unique intégré à la clinique du cancer du sein, avec des nutritionnistes, psychologues, kinésiologues et sexologues, pour aider les patientes à passer à travers le long chemin du diagnostic jusqu’à la fin des traitements, mais qu’en est-il après?

C’est ce que l’équipe du Dr Meterissian, composée de Virginia Lee et Christine Maheux, toutes les deux doctorantes en soins infirmiers, et Sophie Blondin, coach de vie, vont explorer dès le mois de mars auprès d’une centaine de patientes et ce, au cours des deux prochaines années.

Le Dr Meterissian est persuadé qu’une fois les résultats publiés, ils s’avéreront précieux pour les professionnels de la santé partout dans le monde et seront des éléments clés dans l'approche globale de la prise en charge des patients.