Mise à jour importante concernant les visites aux patients du CUSM. En savoir plus .

Des chercheurs de l’IR-CUSM sont à l'origine d'une des 10 découvertes de l'année 2021 de la revue Québec Science

Le Dr Jean-Jacques Lebrun et son équipe ont découvert un traitement prometteur pour le cancer du sein triple négatif

Une des dix découvertes de l’année 2021 sélectionnées par la revue Québec Science est l’œuvre de chercheurs de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et de l’Université McGill. L’équipe de Jean-Jacques Lebrun, scientifique principal au sein du programme de recherche sur le cancer à l’IR-CUSM et professeur au département de médecine de l'Université McGill, a découvert à l’aide des « ciseaux génétiques » (CRISPR) deux voies de signalisation cellulaires régissant la formation des tumeurs du cancer sein triple négatif, un cancer particulièrement meurtrier. Les chercheurs ont ensuite trouvé deux médicaments capables d’agir de concert afin d’éradiquer les tumeurs dans des modèles précliniques. Ces résultats extrêmement prometteurs ouvrent la voie à la réalisation d’essais cliniques chez l’humain.

Cette découverte, à laquelle ont contribué l’associée de recherche Meiou Dai et les professeurs et chercheurs Suhad Ali et Sergio Burgos de l’IR-CUSM, apportent l’espoir d’offrir enfin un traitement efficace aux femmes souffrant de cancer du sein triple négatif, un cancer agressif qui présente un taux de récidive élevé, un fort potentiel de métastases et une résistance aux traitements conventionnels.

29e édition des découvertes de l'année de Québec Science

Découvrez-en plus sur cette recherche dans le numéro de janvier-février de la revue, actuellement disponible en kiosque. Lisez l’article sur la Découverte n°5 – Les faiblesses du cancer du sein révélées 

Le public est maintenant invité à faire son choixVotez pour LA découverte de l’année!

 

Dre Meiou Dai et Jean-Jacques Lebrun
La Dre Meiou Dai, associée de recherche au laboratoire Lebrun à l’IR-CUSM, et Jean-Jacques Lebrun, chercheur principal du programme de recherche sur le cancer de l’IR-CUSM, sont à l'origine de l'une des dix découvertes de l'année sélectionnées par le magazine Québec Science.

 

À propos de l’étude

L’étude In vivo Genome-Wide CRISPR Screen Reveals Breast Cancer Vulnerabilities and synergistic mTOR/Hippo Targeted Combination Therapy, publiée en juin 2021 dans Nature Communications, a été réalisée par Meiou Dai, Gang Yan, Ni Wang, Girija Daliah, Ashlin M Edick, Sophie Poulet, Julien Boudreault, Suhad Ali, Sergio A Burgos et Jean-Jacques Lebrun. Cette recherche a été soutenue par des fonds des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Lisez le communiqué de presse.