Mise à jour importante concernant les visites aux patients du CUSM. En savoir plus .

Aller au travail en vélo, des bienfaits surprenants !

Chi-Quan Bach during the 2019 Lake Geneva Cyclotour in Geneva.  "For racing or transportation, cycling always brings me lots of fun! "
Chi-Quan Bach lors du Cyclotour du lac Léman en 2019, à Genève. « Pour la course ou le transport, le vélo m'apporte toujours du plaisir ! »

En cette Journée pour le vélo 2021, nous avons demandé à Chi-Quan Bach, infirmière au CUSM et adepte du vélo, de nous parler des bienfaits que lui apporte son trajet en vélo entre son chez-soi et son travail.

« J’ai toujours aimé le sport et en particulier le vélo de course, et en 2017, j’ai commencé à utiliser le vélo comme moyen de transport pour aller au travail, au Site Glen », raconte Chi-Quan Bach, infirmière pédiatrique et coordonnatrice MAP et copilote clinique Télésanté. « À ce moment, j’habitais à La Prairie, sur la Rive Sud. Je faisais une partie du trajet en voiture, jusqu’à Saint-Lambert, et ensuite je complétais en vélo. Cela me faisait un bon 30 minutes d’exercice ! ». Elle a tout de suite adoré cette sensation de bien-être que lui procurait l’exercice, et avoue même ressentir une satisfaction qui lui donnait de la confiance pour poursuivre sa journée au travail.

« J’arrive au travail avec la forte impression d’avoir déjà accompli quelque chose de positif, cela m’apporte une grande satisfaction, dès le début de la journée. J’arrive au travail bien éveillée avec ce que j’appelle un ‘sourire intérieur’ qui rayonne en moi, » dit Chi-Quan. « J’aime le temps que je passe sur mon vélo, je me sens un peu comme dans une bulle où je peux réfléchir — et cela n’empêche pas d’apprécier le trajet que j’emprunte, avec ces paysages qui changent au fil des saisons. » Chi-Quan réside maintenant à Saint-Henri, et elle profite de la piste cyclable du canal Lachine pour se déplacer vers le travail.

Elle apprécie également le côté humain de ce mode de transport. « On développe un respect et même une forme d’amitié pour les autres cyclistes que l’on rencontre. On se sourit, on se salue, cela apporte un élément positif dans ma journée. Cette courtoisie se transfère naturellement à mon milieu de travail, à mes collègues et mes patients. Je trouve que c’est une belle valeur, quelque chose de spécial. » Chi-Quan souligne que, forcément, cet exercice la rend plus consciente de son alimentation et hydratation, et elle apprend à gérer ses efforts selon ses capacités. 

Bien sûr, la température peut parfois être capricieuse, et les infrastructures ne sont pas forcément toujours idéales pour la pratique du vélo comment moyen de transport. Il faut se renseigner sur ce qui est disponible en termes de stationnement et d’équipements, et penser à opter pour un mode de vélo partagé tel BIXI, qui cette année, offre plusieurs vélos électriques très pratiques pour les déplacements pour le travail.

En ce début juin, Chi-Quan a repris sa pratique du vélo pour la belle saison. « J’adore cette activité et j’aimerais bien la partager avec mes collègues du CUSM ! Qui sait, un club de vélo ? » dit-elle en riant.

Le saviez-vous ? Vélo Québec propose une foule de ressources et d’informations sur la pratique du vélo : cartes de voies cyclables, activités, formations, boîte à outils, et une foule de choses utiles à savoir.