Déplacement temporaire du service de TEP de l’Hôpital général de Montréal au site Glen. En savoir plus .

Près de 1000 vies sauvées grâce à la contribution d’une infirmière-ressource en don d’organes et de tissus au CUSM : Wendy Sherry, lauréate du Grand Prix 2019 de Transplant Québec

Montréal – Transplant Québec et le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) sont fiers d’annoncer la lauréate du Grand Prix 2019 de Transplant Québec, Mme Wendy Sherry, infirmière-ressource en don d’organes et de tissus au CUSM, en reconnaissance de son engagement remarquable, son leadership et son professionnalisme pour l’avancement de la pratique du don d’organes au Québec. Un honneur qui lui est décerné devant ses pairs, collaborateurs, familles de donneurs qu’elle a accompagnées et personnes transplantées.

Ce prix témoigne de la rigueur, de l’innovation et du leadership de Mme Sherry, une infirmière d’expérience dévouée à la cause. « Par son engagement dans la sensibilisation et l’éducation de sa communauté et du public, elle contribue activement au déploiement de la culture du don d’organes et du don de tissus en milieu hospitalier, des valeurs chères à Transplant Québec », souligne M. Louis Beaulieu, directeur général de Transplant Québec.

« Cet honneur est bien mérité et en dit long sur les qualités exceptionnelles de Mme Sherry en tant que professionnelle de la santé et être humain », explique le Dr Pierre Gfeller, président-directeur général du CUSM. « Depuis qu'elle a accepté ce qui devait être un poste de remplacement de 10 mois en 2005, Mme Sherry a pris les mesures nécessaires pour comprendre tous les aspects de ce rôle complexe, mais surtout comment informer et soutenir les familles au cours d’une période qui est toujours très difficile et empreinte d’émotion. » 

En près de 15 ans, Mme Sherry a soutenu 400 familles et contribué à coordonner près de 300 dons d’organes. « Par son dynamisme, son empathie et son dévouement, elle fait avancer la cause du don d’organes et de tissus. La bienveillance et la communication avec les familles de donneurs sont au cœur de son engagement. Son approche a permis à de nombreuses familles de vivre plus « paisiblement » la perte d’un être cher tout en contribuant au don d’organes », énonce avec fierté M. Jean Gravel, président du conseil d’administration de Transplant Québec, en remettant le Grand Prix à Mme Sherry. « Pour moi, être infirmière va au-delà des blessures et de la maladie. Le patient forme un tout avec sa famille, et c’est particulièrement vrai dans le contexte de don d’organes » s’exclame Mme Sherry en recevant son prix.

Le Grand Prix de Transplant Québec reconnaît la contribution remarquable d’un médecin, d’un professionnel de la santé ou des services sociaux ou d’un gestionnaire, dont l’expertise est reconnue par ses pairs, qui s’investit ou s’est investi depuis au moins dix ans, dans le don d’organes et la transplantation au Québec.

Wendy Sherry, bâtisseuse de la culture du don

Au cours de sa carrière, Wendy Sherry a su démontrer ses qualités de leader en stimulant et encourageant le développement du don d’organes et de tissus. Elle contribue activement à la réalisation des activités entourant le don au CUSM : les comités de don, les nombreuses activités de sensibilisation et d’enseignement, l’amélioration de l’identification et du maintien des donneurs potentiels, ainsi que de l’accessibilité au bloc opératoire pour les donneurs d’organes. Très engagée, elle veille également à la formation continue des médecins, infirmières et inhalothérapeutes.

Mme Sherry possède des qualités humaines exceptionnelles qui se traduisent par l’excellence dans son accompagnement aux familles endeuillées. Elle arrive à créer rapidement un lien de confiance afin de soutenir et guider les familles de donneurs. Elle sait faire preuve d’humanisme et d’engagement envers tous, et elle est particulièrement sensible à l’aspect culturel et religieux de la clientèle qu’elle côtoie.

Les pratiques exemplaires du don d’organes au CUSM découlent sans contredit du dévouement de Mme Sherry à la sensibilisation et à l’enseignement auprès des professionnels de la santé et du grand public. Au fil des ans, grâce à ses qualités, une véritable culture de don a été instaurée au CUSM.

Vidéo produit par Communications - CUSM

Caption here
Caption here
Caption here

 

Caption here

 

À propos du don d’organes

Au Québec, en 2018, 164 personnes décédées ont fait don de leurs organes et 451 personnes ont reçu une transplantation. De plus, le nombre de personnes en attente d’une greffe est passé de 1 264 en 2011 à 805 en 2018, soit une diminution de près de 40 % de la liste d’attente.

À propos de Transplant Québec

Avec pour finalité de sauver des vies ou d’améliorer l’état de santé des personnes qui ont besoin d’une transplantation, Transplant Québec, sur mandat de la ministre de la Santé et des Services sociaux, coordonne le processus de don d’organes, assure l’équité d’attribution des organes, soutient l’amélioration des pratiques cliniques par la concertation et la mobilisation des partenaires, et fait la promotion du don d’organes dans la société. Ainsi, Transplant Québec contribue activement à ce que le plus grand nombre possible de Québécois et de Québécoises en attente d’un organe puissent bénéficier d’une transplantation. http://www.transplantquebec.ca

Source : Transplant Québec

 

Renseignements :

Annie-Claire Fournier

Centre universitaire de santé McGill 

514-444-5930

[email protected]

Annie-Carole Martel

Transplant Québec

514-349-0752

[email protected]